Accueil


Azevedo, Maria
Vers 1890 jusqu'à 1949
Eglise du Nazaréen
Le Cap-Vert

Maria José Azevedo a servi le Seigneur sur l'île de Brava pendant vingt-deux ans. Elle s'est donnée au travail à plein temps, sans soutien financier de l'extérieur.

Comme elle avait reçu une formation d'institutrice, elle a commencé une école. Ensuite, avec les enfants, elle allait de village en village, et commençait des écoles du dimanche. A partir de ce travail initial, un renouveau a commencé parmi les enfants, et il a duré plusieurs années. Les enfants tenaient leurs propres réunions. Il y avait très peu d'exemplaires de la Bible, et aucune autre littérature chrétienne, alors les enfants copiaient des versets bibliques les uns pour les autres, pour les apprendre par coeur. Certains ont appris l'évangile de Luc en entier, et même d'autres livres de la Bible. Lors de ces réunions, certains enfants qui n'avaient même pas de quoi bien s'habiller pour aller au culte sont venus au Seigneur.

Quand Mme. Adelina Domingues de New Bedford, Massachusetts, aux Etats-Unis, a entendu que sa vieille amie Maria Azevedo travaillait avec très peu de Bibles et aucun recueil de chants ni aucun matériel pour l'école du dimanche, elle a recueilli cent dollars un dimanche pour envoyer des Bibles et des Nouveaux Testaments.

Marie gagnait de l'argent pour soutenir sa famille par la couture et la fabrication de dentelle, mais elle en dépensait beaucoup sur les enfants affamés. Elle donnait un peu de soupe ou quelque autre nourriture à autant d'enfants que possible, juste pour leur sauver la vie. Elle prenait chez elle autant de pauvres que possible. Une fois, alors qu'elle faisait de l'évangélization, un fonctionnaire s'est converti quand il a vu sa prédication courageuse de l'évangile.

Pendant cinq ans au début des années 1930, elle a pratiquement soutenu l'église à elle seule. Le pasteur Dias était malade, les gens étaient découragés, l'église aux E.U. semblait prête à retirer leur soutien, et la mission s'apprêtait à fermer. Marie s'est occupée de la prédication et des tâches pastorales, et rendait autant de services que possible. Enfin, en 1936, les missionnaires (le rév. et Mme. Everette Howard) sont arrivés. Le pasteur Dias et sa femme sont partis deux ans plus tard, pour prendre leur retraite aux Etats-Unis, là où leurs enfants s'étaient installés.

Maria Azevedo était malade pendant plusieurs années, mais a fidèlement continué son travail jusqu'à sa mort, à Praia, le 19 avril 1949. [1]

Paul S. Dayhoff


Notes:

1. A. Spangenberg, Jerusalem and Beyond: Christian Missions in the Cape verde Islands and the Middle East, [Jérusalem et au-delà: les missions chrétiennes aux îles de Cap-Vert et le moyen-orient], (Kansas City, MO: Nazarene Publishing House, 1950), 25; Bodas de Ouro: Igreja do Nazareno, 1908-1958, Album du cinquantenaire, Eglise du Nazaréen, (S. Vicente, Cabo Verde: Editora Nazarena), 58.


Cet article est reproduit, avec permission, de Africa Nazarene Mosaic: Inspiring Accounts of Living Faith [Mosaïque de l'Afrique Nazaréenne: Comptes-rendus édifiants de foi vivante], première édition, copyright (c) 2001 par Paul S. Dayhoff. Tous droits réservés.




Maria Azevedo
Accueil