Accueil


Dombia, David
20ème siècle
Eglise Evangélique Luthérienne de la R.C.A.
République Centrafricaine

Il a poussé l'église vers son indépendance.

David Dombia est né à Foh. Mais après le décès de son père, sa soeur qui s'était mariée au Cameroun vint le chercher pour le ramener chez elle au Cameroun. Au Cameroun, Dombia fit ses études primaires à Meiganga, Betare-Oya, et Garoua Boulai. Il fut soutenu dans ses études grâce à Mademoiselle Petersen.

Le premier janvier 1956, il fut baptisé par le Pasteur Anderson. A Meiganga, il était logé dans un dortoir. Après avoir reçu son C.E.P.E., il arrêta ses études par manque de soutien. En 1957, la congrégation de Meiganga l'envoya à l'école biblique de Baboua. Après sa formation à l'école biblique, il ne voulait plus repartir au Cameroun. C'est ainsi qu'il fut envoyé en 1960 comme catéchiste à Bira. En 1961, le Pasteur Zama et lui furent choisis pour passer le concours d'entrée à l'école de théologie de Meiganga. Après son succès à ce concours, il abandonna son poste à Bira pour commencer ses études de théologie la même année.

David Dombia et Bernard Zama, de la deuxième promotion à Meiganga, entrèrent à l'école biblique en 1961. Après la fin de leurs études le 24 mars 1966, David Dombia fut affecté à Kombo-Laka. Il fut ordonné pasteur le 15 mai 1967. Après que le Pasteur Elie Barbou fut affecté à Garoua Boulai, le Pasteur Dombia prit sa relève comme directeur du district Baboua en 1969.

Au cours d'un synode général qui eut lieu en 1970 à Woumbou au Cameroun, le Pasteur Dombia mit l'accent sur la necéssité de l'indépendance des luthériens centrafricains de l'église camerounaise. Dombia exprima le désir des centrafricains en posant un ultimatum: si cette indépendance ne s'acquérait pas au cours de ce synode, ils allaient tous renter dans l'Eglise Baptiste. Cette remarque suscita une grande discussion après laquelle le processus de la séparation du Cameroun fut démarré. Dombia fut nommé président de transition et fit énormement des démarches administratives pour réaliser l'indépendance de l'Eglise.

En 1971, il fut limogé à cause d'une affaire d'argent. Deux ans après, il reprit son travail dans l'Eglise Luthérienne avant de démissionner pour rentrer dans l'Eglise des Frères. Il suivit une formation théologique à Bata et fut affecté comme pasteur dans son village natal de Foh par l'Eglise des Frères. Là il commença la création d'une congrégation de ladite Eglise. Quelques conflits occassionnèrent sa démission de cette église et quelques années plus tard, il demanda de nouveau à être readmis par l'EEL'RCA. En 1984, lors du synode à Nguia-Bouar, sa demande fut accordée et il fut affecté comme pasteur à Besson. En 1988, il se retrouva à Bouar où il travailla jusqu'à sa retraite en 1990.

En 1995, après une affaire d'accusation de sorcellerie et d'attaque criminelle contre un citoyen du village de Gallo-Boya, qui avait son origine auprès de la famille du Pasteur Dombia, l'église lui enlèva définitivement le titre de pasteur.

Marcus Roser



Bibliographie:

Interview avec le Pasteur David Dombia, à Gallo le 28 février 1993.


Sources supplémentaires:

Archives de l'EEL'RCA

Archives de la Sudan Mission à Baboua :
Anderson Arthur, Rapport de la rencontre, Baboua, 1937.
Hilberth John, Lettre à la Sudan Mission, Gamboula, 4.11.1937
Karlsson, Hilberth et Almstam, Lettre à la Sudan Mission, Gamboula, 6.1.1938
Magnusson John, Lettre à la Sudan Mission, 24.3.1947
Procès-Verbal du synode constitutif à Lokoti-Bangui, 8.-11.4.1973
Procès-Verbal du deuxième à Béloko , 28.2-3.3.1974
Procès-Verbal du troisième synode à Bingué, 9.-11.4.1976
Procès-Verbal du quatrième synode à Bossabina, 14.-16.4.1978
Okland Andrew et Sand Lloyd, Lettre à la Mission Baptiste Suédoise, Abba, 21.8.1937
Okland A. et Sand L., Lettre à la Mission Baptiste Suédoise, Abba, 13.12.1937.
Okland A., Lettre à Gunderson, Meiganga, 21.2.1939
Svenson, Sundquist et Mjörnell, Lettre à la Sudan Mission, Gamboula, 25.4.1945
Watne John, Lettre à la Mission Baptiste Suédoise, Abba, 15.12.1950. Archive de la SM à Baboua.
Blanchard, Yves et Noss, Philip. Dictionnaire Gbaya - Français. Meiganga: Centre de Traduction Gbaya, 1982.

Bulletin. Sudan Mission News. Minneapolis, 1949.

Bulletin. Sudan Mission News Bulletin. No. 2. Minneapolis, 1944.

Christensen, Thomas G. An African Tree of Life. New York: Orbis Books, 1990.

Christiansen, Ruth. For the Heart of Africa. Minneapolis, 1956.

Darman, Paul. "L'histoire de Mboula." Non publié.

Haxaire, Claudie. Phytotherapie et Medicine Familiale chez les Gbaya-Kara. Montpellier: Académie de Montpellier, 1979.

Lode, Kare. Appelés à la Liberté, Histoire de l'Eglise Evangélique Luthérienne de Cameroun. Anstelveen, Pays-Bas: IMPROCEP, 1990.

Mogens, Jensen. To Maen Dog Der Es Mission. Kristiansfeld: Forlaget Savanne, 1992.

Muedeking, George H. "After 42 Years, Harvest in a Mahagony Jungle." The Lutheran Standard. Minneapolis, October 1974.

Nzabakomanda-Yakoma, Raphaël. L'Afrique Centrale Insurgée, La guerre du Kongo-Wara 1928-1931. Paris: Harmattan, 1986.


Cet article, extrait de l'ouvrage Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons - Histoire de l'Eglise Evangélique Luthérienne de la R.C.A., copyright © 1996, rédigé par Marcus Roser, publié à Baboua, République Centrafricaine. Tous droits réservés.

Articles, textes, et tout autre contenu de ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est interdite.




Accueil