Accueil


Biayenda, Emile
1927 à 1977
Catholique
Congo

Emile Biayenda était un prêtre qui est monté jusqu'au rang de cardinal. Il était connu pour ses idées sociales radicales, qu'il exprimait souvent et ouvertement, et qui ont fini par lui coûter la vie.

Biayenda est né à Mpangala, Vinza, dans la partie nord de la République du Congo, en 1927. Il était élève à l'école de la mission catholique à Kindamba de 1937 à 1942, et a ensuite fait des études à la mission de Boundji jusqu'en 1944. Vers la fin de 1944, il est entré au petit séminaire de St. Paul à Mbamou, pour continuer en 1950 au grand séminaire de Brazzaville, où il a fini ses études en 1959. Six ans après, il a été envoyé en Europe pour faire des études supérieures à l'université de Lyon, en France, où il a été diplômé en théologie et en sociologie en 1969.

Après avoir été ordonné prêtre le 26 octobre, 1958, il a servi comme pasteur de la paroisse de Santa Maria à Wenge de 1959 jusqu'en mars 1962, et ensuite comme prêtre de paroisse de St. Jean Marie Viannery, et prêtre de paroisse une fois de plus à Mukele de 1962 jusqu'en juillet 1965. En mai 1959, il était aussi prêtre dans la paroisse du Saint Esprit, à Mongali. Le 18 février 1970, il a été choisi par ses confrères pour être vicaire avec le rang d'évêque, responsable de la coordination des oeuvres de l'apostolat et des diverses commissions diocésanes. Le 17 mai 1970 il a été consacré archevêque titulaire de Garba et coadjuteur avec le droit de succession à Brazzaville. Un peu plus d'un an plus tard, après la mort de l'archevêque Théophile Mbemba, il est devenu l'archevêque de Brazzaville le 14 juillet 1971, un poste qu'il a gardé jusqu'à sa mort. Biayenda a participé au synode du congrès épiscopalien en 1971, et en 1972, avec tous les évêques du Congo, il a envoyé une lettre pastorale sur le thème du développement et le rôle des chrétiens dans leur nation. Le pape Paul VI l'a fait cardinal le 5 mars 1973.

Ses idées sur diverses questions écclésiastiques et humanitaires étaient de nature critique vis-à-vis du gouvernement de son pays. Dans les années 1960, cette opposition de la part des écclésiastiques a provoqué une tension dans les rapports entre l'état et l'église. Par conséquent, les organisations soutenues par l'église catholique ont été dissolues par ordre du gouvernement, les écoles des stations missionnaires ont été prises de force, et certains dirigeants de l'église ont été emprisonnés, mis en exil, ou obligés d'opérer clandestinement. Au cours de cette période, et pendant la période qui a suivi le changement du gouvernement ultérieur, Biayenda a continué de parler ouvertement contre les injustices de l'état et les persécutions.

Le cardinal Biayenda a été enlevé et tué dans la nuit du 22 mars 1977. Le jour suivant, le pape Jean Paul VI, au Vatican, a annoncé la mort du cardinal ainsi:
Par cette annonce si terriblement douloureuse, nous vous demandons de vous joindre à nous pour partager toute la douleur qui en vient, et de prier Dieu pour le repos éternel de cette âme élue de père et de pasteur, ainsi que pour la pacification et l'accord des coeurs et des actions dans cette nation qui nous est si chère, et qui est à présent si tourmentée.
Le pape a aussi envoyé un télégramme à l'évêque de Fort Rousset et au doyen de tous les évêques du Congo, le très révérend Georges Singha, dans lequel il a exprimé le choc qu'il ressentait.
En cette heure si grave, et dans l'espoir ardent que le calme revienne à votre pays, nous demandons à Dieu d'accueillir ce serviteur zélé de l'évangile dans sa paix, de réconforter sa famille, ainsi que les membres du diocèse de Brazzaville et l'église de la République Démocratique du Peuple du Congo, et nous vous transmettons, en témoignage de notre solidarité dans la prière et dans l'épreuve, une Bénédiction Apostolique spéciale.

 



Les Sources Consultées Comprennent:

* Africa Year Book and Who's Who [Annuaire de l'Afrique et Bottin Mondain] (London: Africa journal, 1977).
* Africa Today [Afrique Aujourd'hui], première édition, (Denver, CO : Africa Today Associates, 1981).
* Africa Who's Who [Bottin Mondain de l'Afrique], première édition, 1981.
* Africa Who's Who [Bottin Mondain de l'Afrique], deuxième édition, 1991 (publié par Africa books Ltd., U.K.).
* Ralph Ewechue (éd.), Makers of Modern Africa [Les créateurs de l'Afrique moderne], deuxième edition (London: Africa Books, 1991).
* Daily Times of Nigeria (Lagos).
* Nigeria Year Book [Bottin du Nigéria] 1974, 1975, 1976-1978, 1979, 1980 (Lagos: Nigerian Printing & Publishing Co.).
* S. Decalo, Historical Dictionary of Togo [Dictionnaire de l'histoire du Togo], 3ème éd., (London : Scarecrow Press, 1996).
* Ralph Uweche, Africa Who's Who [Bottin Mondain de l'Afrique], 1991 (Lagos, Nigeria: Africa Book Ltd.).
* J.C. Choate, The Voice of Truth International [La Voix de la vérité international], 1991, Vol. 21 (U.S.A.).
* E. El Hadj-Omar, Who's Who in Africa Dictionary [Bottin de l'Afrique - dictionnaire].
* In the Land of the Pharaohs - An Introduction to a 1968 case study by Khalil Mahmud [Au pays des pharaons - introduction à une étude de cas par Khalil Mahmud], 2ème éd., (London: Cass, 1968).
* L.H. Ofusu-Appiah, Dictionary of African Biography [Dictionnaire de Biographies Africaines], volume sur le Ghana et l'Ethiopie, volume sur la Sierra Leone et le Zaïre, (New York : Reference Publications, 1977).
* Cyril P. Foray, Historical Dictionary of Sierra Leone [Dictionnaire de l'histoire de la Sierra Leone], (London: Scarecrow Press, 1977).
* Gailey, H.A., A History of Sierra Leone [Une histoire de la Sierra Leone].
* I. Geiss, The Pan-African Movement [Le mouvement pan-africain] (London : Methuen, 1974).
* L.C. Gwan, Great Nigerians [Des Grands Nigériens].
* E. Kay (éd.), Dictionary of African Biography [Dictionnaire de Biographies Africaines] (London: Melrose Press, 1971-1972).
* R. K. Rasmussen, Historical Dictionary of Rhodesia Zimbabwe [Dictionnaire de l'histoire de la Rhodésie Zimbabwe], (London: Scarecrow Press, 1979).
* E. Rosenthal, Encyclopedia of South Africa [Encyclopédie de l'Afrique du Sud], 7ème éd., (Cape Town: Juta, 1978).
* S. Ramgoolam, Seychelles Government Annual Reports [Comptes-rendus annuels du gouvernement des Seychelles].
* S. Taylor (éd.), The New Africans [Les nouveaux africains] (London: Paul Hamlyn, 1967).
* V. Thompson and R. Adolf, Historical Dictionary of Congo [Dictionnaire de l'histoire du Congo] (London: Scarecrow Press, 1996).
* Times Newspapers Ltd; necrologies du Times (Volume 1, 1961-1970; vol. 2, 1971-1975).
* P.J. Vatikiotis, The History of Egypt [Histoire de l'Egypte], 3ème éd., (London: Weidenfeld and Nicolson, 1985).
* H. Zell and H. Silver (éds.), A Reader's Guide to African Literature [La littérature Africaine - Guide du lecteur] (London : Heinemann, 1972).
* H. Zell, C.H. Bundy and V. Coulon (éds.), A New Reader's Guide to African Literature [La littérature africaine - Un nouveau guide du lecteur], éd. Rév. (London: Heinemann, 1983).

ARTICLES DE JOURNAUX ACADÉMIQUES

* Journal of the Historical Society of Nigeria [Journal de la société de l'histoire du Nigéria] (Ibadan : Ibadan University Press) : Vol. V Num. 2 et 3, 1970, (Adeleye, R.A.).
* Journal of the Historical Society of Nigeria [Journal de la société de l'histoire du Nigéria] (Ibadan : Ibadan University Press) : Vol. VI Num.. 204, 1969, (Ekejiuba, F.).
* Journal of the Historical Society of Nigeria [Journal de la société de l'histoire du Nigéria], "Un croquis biographique," (Omu Okwei), (Ibadan : Ibadan University Press) : Vol. III No. 4, 1967.
* Journal of African History [Journal de l'histoire africaine], (London : Cambridge University Press) : Vol. V No. 3, 194 (Hopkins A.G.).

PÉRIODIQUES ET JOURNAUX CONSULTÉS

* Africa [L'Afrique](Tunis: Ministère des Affaires Culturelles et de l'Information, 1971 ff).
* Africa Diary [Journal africain] (Delhi: Africa Publications (India), 1961 ff).
* Africa research Bulletin (Africa research Ltd.), (Oxford: Blackwell, 1964 ff).
* Ambassador International (Vol. 211; 1985).
* Commonwealth Currents (1978).
* Guardian (London, s.n.).
* Independent (London, s.n.).
* The Times (London).
* West Africa (London: West Africa Publishing, 1917).





Accueil