Accueil


Kimpa Vita (Dona Beatrice)
Vers 1682 jusqu'en 1706
Le Mouvement Antonien
Le Congo/La République Démocratique du Congo/l'Angola

Kimpa Vita était une prophétesse populaire au royaume du Kongo, et dans cette qualité était précurseur des personnages prophétiques des églises indépendantes. Elle a aussi crée un mouvement qui se servait de symboles chrétiens, mais qui a revitalisé les racines culturelles traditionnelles du Kongo.

La deuxième moitié du dix-septième siècle a vu une désintégration culturelle et un désarroi politique au Kongo (qui comprenait des parties du Congo, du Zaïre et de l'Angola actuels). Les forces portuguaises avaient conquis le Kongo, le christianisme d'Afonso I était tombé dans le syncrétisme (un mélange de confessions chrétiennes et de religions traditionnelles africaines), et trois familles souveraines luttaient pour le pouvoir. Dans ce vide culturel et politique, de nombreux prophètes messianiques ont surgi pour proclamer leurs visions socio-religieuses. La plus importante était Kimpa Vita, une jeune fille qui se croyait possédée de l'esprit de St. Antoine de Padoue, un saint catholique populaire, qui faisait des miracles. Elle a commencé à prêcher dans la ville Kongolaise de San Salvador, car selon elle, Dieu voulait que cette ville redevienne la capitale. Son appel à l'union a été très bien reçu chez les paysans, qui sont venus en grand nombre à la ville que Kimpa avait appelée la Bethléhem biblique. Elle disait à ses adhérents que Jésus, Marie, et les autres saints chrétiens étaient, en fait, des Kongolais.

Elle a comploté avec le général de Pedro IV, qui figurait parmi les prétendants au trône, mais elle a été capturée. Kimpa et son bébé - conçu par son "ange gardien" - sont morts sur le bûcher, à l'instigation des missionnaires capucins, qui l'ont accusée d'hérésie.

Le mouvement antonien, commencé par Kimpa, a duré plus longtemps qu'elle. Le roi Kongolais Pedro IV s'en est servi pour unir et pour renouveler son royaume. Les idées de Kimpa ont continué à circuler parmi les paysans, et ont refait surface de temps en temps dans diverses sectes messianiques pendant les deux siècles suivants, pour enfin réapparaître dans une forme nouvelle dans la prédication de Simon Kimbangu.

Norbert C. Brockman


Bibliographie:

Dictionary of African Biography [Dictionnaire de Biographies Africaines]. Algonac, MI, et New York: Reference Publications, vol.1, 1977; vol.2, 1979.
Lipschutz, Mark R., et R. Kent Rasmussen. Dictionary of African Historical Biography [Dictionnaire de Biographies Africaines Historiques]. 2ème édition. Berkeley: University of Californnia Press, 1986.

Sources supplémentaires: Thornton, John K. The Kongolese Saint Anthony: Dona Beatriz Kimpa Vita and the Antonian Movement, 1684-1706 [La Sainte Antoine Kongolaise: Dona Beatriz Kimpa Vita et le mouvement antonien, 1884-1706]. New York: Cambridge University Press, 1998.

Cet article est reproduit, avec permission, de An African Biographical Dictionary [Un Dictionnaire Biographique Africain], copyright (c) 1994, édité par Norbert C. Brockman, Santa Barbara, Californie. Tous droits réservés.




Kimpa Vita
Accueil