Accueil


Anton C. Anderson
De 1888 à 1956
Africa Inland Mission [Mission vers l'intérieur africain]
Congo (R.D. du Congo)

Anton C. Anderson est né le 21 août 1888, dans l'île de Washington, dans l'état du Wisconsin aux États-Unis d'Amérique. Cette île est une des plus grandes îles du lac Michigan.

Après ses études théologiques à l'Institut Biblique Moody de Chicago, il fut envoyé au Congo par l'Africa Inland Mission dans le but de prêcher la parole de Dieu dans les territoires africains non évangélisés. Africa Inland Mission est l'œuvre de Peter Cameron, et c'était une mission internationale dont les bureaux de direction se trouvaient aux États-Unis d'Amérique, au Canada et en Grande Bretagne. Ses comités nationaux avaient comme siège l'Afrique du Sud.

En 1912, l'Africa Inland Mission pénétra au Congo dans la sous-région de Haut-Uélé, province Orientale (alors province du Haut Congo), sous la direction de John Stanffoche, fondateur de la branche congolaise de cette organisation. C'est donc par ce canal qu'Anderson atteignit Rabu-Manangi dans la même province où il exerça son ministère pastoral pendant dix ans.

Suite à l'état de santé de son épouse, le couple missionnaire regagna d'urgence les Etats-Unis d'Amérique, où le médecin lui interdit de rentrer au Congo. Cependant, Anderson n'a pas suivi ces conseils et retourna à Tshene dans la province de Bandundu, où il établit son entreprise missionnaire. Mais avant d'atteindre Tshene, il traversa les missions de Djokopunda, de Mukedi, et de Kafumba dans le territoire de Gungu. Il s'installa à Intsuem-Ebay où il a été déçu par Ngalambunu, le chef de cette localité, qui avait manifesté son refus avec la force maléfique en faisant envahir de fourmis rouges l'endroit où Anton Anderson était logé. Cette situation malheureuse a conduit le missionnaire à quitter Intsuem-Ebay pour la localité de Tshene en 1927.

A Tshene, il fut accueilli chaleureusement par le chef Mulenge et son adjoint Muthsene. Ce climat lui permit d'implanter l'église Congo Gospel Mission à Tshene en 1927.

Anton Anderson et son épouse Viola ont eu quatre enfants. Anderson est mort le 24 avril 1956, et a été inhumé à Tshene au milieu de ses trois fils, qui étaient morts avant lui. L'église implantée par Anton C. Anderson existe encore aujourd'hui.

Kupula Kusimbidila Telesphore


Sources:

Musopa Degaule, "L'influence de la prière dans le ministère pastoral", 2005.
Mukiako Kampel Dieudonné, "Notes historiques de la Congo Gospel Mission", inédit, 15 mai 2007.

Photos fournies par Victor Moke-Ngala.



Cet article, reçu en 2008, est le produit des recherches de Kupula Kusimbidila Telsphore, étudiant en missiologie au Centre Universitaire de Missiologie à Kinshasa-R.D. du Congo sous la direction du rév. Fohle Lygunda, coordinateur francophone du DIBICA.




la maison d'Anton Anderson
Agrandir

l'église de Ntsene (1985)
Agrandir

l'étang de Ntsene (1985)
Agrandir

la tombe d'Anderson avec le pasteur Teotime en 1985
Agrandir *

Accueil