Accueil


Bilenga, Élisabeth
De 1951 à 2007
Centre Missionnaire le Rocher
République Démocratique du Congo

Née dans une famille de dix enfants, de père polygame avec deux femmes, Élisabeth Bilenga était la plus jeune de tous. Quand elle n'avait que quelques mois, sa mère a quitté le village après sa séparation d'avec son mari. Elle a donc grandi à côté de sa mère.

Bilenga fit ses études primaires dans des écoles conventionnées catholiques et ses quatre ans d'études en humanités pédagogiques.

Après son mariage en 1971, Bilenga a commencé à travailler dans les affaires à Brazzaville et à Pointe-Noire en République du Congo afin de subvenir aux besoins de sa famille. Quelques temps après, les affaires ne marchaient plus très bien, et c'est alors que son mari s'est décide d'aller en Angola pour tenter d'améliorer leur sort.

Élisabeth Bilenga connut alors des moments très difficiles avec son unique fille. Elle s'est décidéé de chercher la face du Seigneur. Déjà, sa vie de prière évoluait dans une église pentecôtiste dans le ministère du combat spirituel.

En 1998, elle a commencé un ministère d'intercession, et a évolué avec l'église JTL (Jésus en Toutes Langues) où elle a rencontré une opposition de la part des autres membres. Toutefois, elle y laissa des intercesseurs qu'elle avait initiés.

En 2000, elle a reçu une vision d'encadrement des nécessiteux (les veuves et les orphelins). C'est alors qu'elle démarre une organisation non gouvernementale appelée le Centre d'Aide aux Veuves et Orphelins (CAVO). Elle encadre, avec son ONG, plus de 150 veuves et orphelins, avec seulement les moyens du bord, sans financement extérieur.

Elle est morte le 8 avril 2007 d'une crise d'hypertension, le jour même où son projet de financement pour la lutte contre l'érosion qui menaçait le siège de son ONG est agrée à l'ambassade de France.

Ses œuvres existent toujours aujourd'hui. L'érosion a été combattue, tandis que l'encadrement des veuves et des orphelins continue.

Élise Kisungu Bulongo


Source:

Gertrude Bilenga, sœur d'Élisabeth Bilenga, réponses au questionnaire, le 11 juin 2007.


Cet article, reçu en 2008, est le produit des recherches d'Élise Kisungu Bulongo, étudiante en missiologie au Centre Universitaire de Missiologie à Kinshasa-R.D. du Congo sous la direction du Rév. Fohle Lygunda, coordinateur francophone du DIBICA.




Accueil