Accueil


Bompete Ekeka, Robert
De 1963 à 2000
Église Évangélique Le Son de la Trompette
République Démocratique du Congo

Robert Bompete Ekeka naquit en 1963 à Mbandaka, territoire de Tshuapa dans la province de l'Équateur, en République Démocratique du Congo. Il fut le deuxième enfant de Joseph Usom'o Bompete Ekela et d'Alphonsine Bakutu Yote Ilelo. Bompete, dont le nom signifie "ce qui n'est pas compliqué", est le visionnaire de l'Église Évangélique Le Son de la Trompette.

Après ses études primaires qu'il a faites en Belgique, puis à Kinshasa, Bompete poursuivit ses études secondaires au collège Boboto, toujours à Kinshasa. En 1987, Bompete fut admis à l'université de Lubumbashi. En 1990 il interrompit ses études pour rentrer à Kinshasa à cause des émeutes et des actes commis contre les étudiants. En 1991, il commença à fréquenter une église pentecôtiste de son quartier et quitta cette église suite aux conflits qui y persévéraient. Cependant, il y retourna après avoir écouté une voix très audible qui lui recommandait de réintégrer son église. C'est en 1993 qu'il accepta Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur lors d'une campagne d'évangélisation.

Quatre ans après sa conversion, il travailla à l'école du dimanche comme moniteur, puis comme évangéliste. En 1997, Bompete commença son propre ministère avec l'objectif de former "une armée qui combattra auprès de l'agneau." Cette vision commença avec succès, dans un quartier très mal réputé où régnait le crime.

Dans la plupart de ses sermons, il disait aux gens attirés par son témoignage de ne pas se battre contre l'agneau mais pour l'agneau, et que le bonheur terrestre ne pouvait pas être comparé au bonheur céleste.

Ce message fit de Bompete un pasteur influent dans son quartier et amena plusieurs personnes à la repentance. Il poursuivit ses études théologiques à l'Ecole Biblique du Réveil, devenu plus tard l'Institut Supérieur Théologique du Réveil.

Bompete fut consacré le 2 août 1998. C'est alors que commença une autre dimension de son ministère, le conduisant à faire de l'évangélisation très intensément. Il a découvert petit à petit qu'il ressentait le fardeau des âmes perdues. Ainsi, il ne pouvait pas passer une personne sans leur parler de Jésus-Christ. Dans sa mission, il a aussi contribué au changement de mentalité de beaucoup de gens. En tant que berger, il avait l'amour et le respect de sa bergerie.

Bompete était un leader compatissant. Il mourut des suites d'une maladie le 21 juin 2000, sans descendants, car il était célibataire.

Josué Makengo Mbambi


Sources:

Lolo Bompete, interview, le 2 juin 2007. Lolo est le frère de Robert Bompete.
Pasteur Sylvain, interview, juin 2007. Pasteur Sylvain est l'actuel responsable de l'église Le Son de la Trompette.



Cet article reçu en 2008 est le produit des recherches de Josué Makengo Mbambi, étudiant en missiologie au Centre Universitaire de Missiologie à Kinshasa-R.D.Congo, sous la direction du Rév. Fohle Lygunda, coordinateur francophone du DIBICA.




Accueil