Accueil


Mbwakongo, Bulu Yeme Denis
De 1937 à 2006
Communauté Baptiste au Congo Ouest
République Démocratique du Congo

Denis Mbwakongo Bulu Yehe est né le 21 décembre 1937 à Vanga dans le territoire de Bulungu, dans la province du Bandundu de la République Démocratique du Congo. Son père s'appelait Bulu et sa mère, Mbansiel. Il était l'aîné de six enfants. Son nom veut dire "chien de chasse".

Après ses études primaires à Lukala, Moliamu, et Ndondo dans la province du Bandundu, il fut admis dans une école d'apprentissage pédagogique pour enseignants à Vanga. Il devint enseignant dans son propre village à Moliamu. Insatisfait de cette formation, il décida de poursuivre des études de lettres à Milundu.

En 1958, il fut baptisé et consacré diacre dans son église. Il épousa Jeannette Mundele Mabandu en 1961, et ils eurent six enfants dont deux garçons et quatre filles. Ressentant l'appel au service du Seigneur, Mbwakongo s'inscrivit à l'école pastorale de Kikongo en 1969, et fit deux ans d'études. Par la suite, il reçut une bourse d'études pour faire la théologie à l'Université Chrétienne de Kinshasa, (alors l'Institut Supérieur Théologique) de 1971 à 1975, d'où il sortira gradué en théologie.

Il commence alors la vie pastorale. Son premier poste fut la paroisse de la Communauté Baptiste au Congo Ouest (CBCO)/Bumbu à Kinshasa, où il travailla de 1975 jusqu'à 1981. À cause de certains problèmes liés aux conflits tribaux, Mbwakongo a été obligé de quitter cette paroisse étant donné les menaces répétées dont il fut l'objet de la part des fideles de l'église. En effet, la paroisse étant composée en majorité par la tribu kongo de la province du Bas-Congo, on n'acceptait pas que quelqu'un d'une autre tribu la dirige. Mbwakongo était du Bandundu.

Après trois mois passés dans la famille d'un pasteur qui l'hébergea avec toute sa famille, Mbwakongo décida de poursuivre une licence. Il se retrouva alors à l'Université Protestante au Congo à Kinshasa en 1982 en tant qu'étudiant non boursier. Il fera du travail bénévole dans une paroisse de Mikondo pendant les quatre années de ses études.

De 1988 à 1990, il fut pasteur assistant à la paroisse Lemba Matete où il initia le culte francophone. De 1990 à 1992 il est pasteur titulaire à la CBCO au quartier Congo au Camp Luka. De 1996 à 2004, il se retrouve pasteur responsable au centre Djelo Binza puis pasteur assistant de district de Lemba de 2004 à 2005 avant de devenir pasteur à Bandalungwa en 2005. De septembre 2005 à mars 2006, il assume les fonctions de représentant légal adjoint de la CBCO.

Mbwakongo se retrouve parmi les rédacteurs des statuts de la CBCO qui luttèrent pour que cette communauté ne soit plus seulement pour l'ouest du pays mais pour tout le Congo.

Il lança, au cours d'une réunion du personnel l'idée d'implanter une radio dans la communauté. Il travailla dur dans l'évangélisation afin que la communauté atteigne toute la république.

Mbwakongo donnait beaucoup d'importance à l'éducation et l'instruction de ses enfants. Quatre d'entre eux ont terminé leurs études universitaires.

Mbwakongo mourut le 3 mars 2006 d'une crise cardiaque.

Katona Mabana Yvonne


Sources:

Jean-Jacques Mbwakongo Bulu, 3ème fils de révérend Mbwakongo, interview 2007.
Robert Mundiono Mbwese, ami d'enfance du révérend Mbwakongo, interview.



Cet article, reçu en 2008, est le produit des recherches de Katona Mabana Yvonne, étudiant en missiologie au Centre Universitaire de Missiologie à Kinshasa-R.D.Congo sous la direction du Rév Fohle Lygunda, coordinateur francophone du DIBICA.




Accueil