Accueil


Mombaya, Masani Charles
De 1956 à 2007
Communauté Baptiste du Fleuve Congo
République Démocratique du Congo

Charles Mombaya Masani, né le 31 octobre 1956 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, était le fils de Misuanga Nabar Charles, originaire de la province du Bandundu et de Ngonde Catherine, de la province de l'Équateur. Mombaya est issu d'une famille de quatorze enfants dont il était l'aîné.

Mombaya a fait ses études primaires de 1963 à 1968 dans la province de l'Équateur, territoire de Bumba. Après ses études primaires, il rentre avec son oncle maternel à Kinshasa pour poursuivre les études secondaires à l'Institut National des Arts et Spectacles (INAS) de 1970 à1977.

Il se marie mais perd son épouse quelques années après. Il était père de quatre enfants.

Charles Mombaya commença sa carrière musicale en 1974, quelques temps seulement après son baptême dans l'église baptiste. En 1975, il créa la chorale "les Ambassadeurs du Christ" avec laquelle il remportera plusieurs prix, dont celui du meilleur chœur mixte en 1981, à l'occasion du premier festival national des chorales chrétiennes, organisé par les catholiques, les protestants, et les kimbanguistes.

En 1979, il fut nominé pour l'hymne de l'Organisation de l'Unité Africaine, tandis qu'au cours de la même année, il fut admis comme membre d'un groupe vocal protestant célèbre au sein duquel il assumera les fonctions de directeur technique adjoint. Il dirigea une chorale composée de 5 000 chanteurs à l'occasion du centenaire du protestantisme au Congo. En 1980, il créa "les Messagers", le premier quartet de gospel en République Démocratique du Congo. Il parvient à réaliser un album audio/vidéo dans son studio d'enregistrement, Asifiwe, qui fonctionne dans les installations de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

Déjà en 1982, il est le chargé du programme national de musique au secrétariat général de l'Eglise du Christ au Congo (ECC). De 1982 à 1986, il étudie à l'Institut National des Arts à Kinshasa, où il obtient son diplôme de musique.

Un homme plein de détermination, Charles quitte son pays pour la France afin de poursuivre ses études. C'est là qu'il obtient le diplôme de maîtrise en musicologie à la Sorbonne. Il a aussi fait des études supérieures en littérature comparée à Paris IV, toujours à la Sorbonne, en 1996. Le 22 juin 2002, il reçoit un diplôme de mérite des arts, sciences, et lettres.

Il fut aussi couronné de beaucoup des prix, tels que la médaille d'or de mérite des arts, sciences, et lettres, en octobre 2004, ainsi que le brevet d'excellence et de créativité.

Il faut aussi noter que Charles était le fondateur de l'Association des Musiciens Chrétiens du Congo (AMCC) dont il fut le président jusqu'à sa mort.

Charles Mombaya était un homme d'initiative, et il a aussi fondé une école de formation de musiciens. Il forma beaucoup de musiciens chrétiens comme, par exemple, l'Or Mbongo Lemba, Angel Kabonzi, Paul Nzalio et d'autres.

Il est mort le 20 mai 2007, à la clinique de Ngaliema à Kinshasa. Bien que mort, Charles vit à travers ses œuvres qui parlent et encouragent beaucoup d'âmes qui cherchent le réconfort spirituel.

Roger Lembi Labana


Source:

Luc Bakulu, interview, juin 2007. Pasteur Luc Bakulu était l'ami de Charles Mombaya.


Cet article, reçu en 2008, est le produit des recherches de Roger Lembi Labana, étudiant en missiologie au Centre Universitaire de Missiologie à Kinshasa-R.D. du Congo, sous la direction du Rév. Fohle Lygunda, coordinateur francophone du DIBICA.




Accueil