Accueil


Musubaho Ndagalirwa Syachukwako wa Tsongo
Né 1938
Eglise Anglicane du Congo
République Démocratique du Congo

Musubaho est né vers 1938 dans la localité de Kainama, province du Nord-Kivu, à l'est de la République Démocratique du Congo. Il est de la tribu Nande. Il s'exprime facilement en français, en kiswahili, en kinande et en kinyoro. Il est marié et père de neuf enfants.

Musubaho affirme avoir passé une bonne partie de sa jeunesse comme "chrétien en nom seulement." Il était baptisé et participait aux activités de l'église mais il n'avait jamais fait une réelle conversion. C'est à l'âge adulte qu'il se convertit réellement.

Après avoir terminé l'école primaire il fut affecté comme enseignant à l'école primaire de Kainama de 1955 à 1958. Puis il alla étudier pendant deux ans à l'Ecole d'Apprentissage Pédagogique (E.A.P.) à Blukwa. A son retour, il enseigna successivement dans plusieurs écoles de la région avant de continuer ses études au Centre de Recyclage pour les Maîtres (C.R.P.M.). Avec cette qualification supplémentaire, il fut envoyé à Beni pour ouvrir une nouvelle école primaire.

Pendant qu'il travaillait dans l'enseignement il s'intéressait également aux activités de l'église et participait activement aux réunions, à la lecture biblique pendant le culte et à la prédication. Pour cette raison l'évêque Ridsdale l'envoya au Rwanda pour étudier la théologie pendant quatre ans.

A son retour, il fut ordonné diacre et affecté à la paroisse de Mumole. Il y exerça deux fonctions: curé de la paroisse et directeur de l'école primaire. En 1980 il fut désigné archidiacre de Boga, en remplacement de l'archidiacre Festo Byakisaka qui devait prendre sa retraite. Quelques années plus tard, il fut désigné coordinateur diocésain de l'évangélisation. Après une année de service il alla faire une spécialisation d'une année dans l'école d'évangélisation de Kinshasa. Il exerça la fonction de coordinateur diocésain de l'évangélisation jusqu'à sa retraite en 2000. Mais à cause du manque de moyen de transport, Musubaho ne put visiter tout le diocèse. Il prit sa retraite sans arriver dans les archidiaconés d'Aru et de Kumuru.

Musubaho avait un don pour l'enseignement et la prédication. Il faisait des conversions en masse à l'issue de ses campagnes d'évangélisation. Il aimait particulièrement aussi faire des visites pastorales. Il contribua beaucoup à la formation élémentaire des catéchistes, notamment par son système "d'école biblique portative." Il se déplaçait d'un lieu à un autre et rassemblait les candidats pour leur donner une formation accélérée d'un mois ou deux. Les ressortissants de cette école pouvaient être affectés comme catéchistes selon les besoins de l'église.

Suite à sa fidélité dans la foi et dans le ministère, il fut honoré par le diocèse qui lui donna le titre de chanoine en 1984.

Vers la fin de son ministère, le chanoine Musubaho s'intéressa surtout à l'évangélisation des Pygmées. Il passait des jours dans la forêt à prêcher Christ aux Pygmées et à partager leur vie sociale.

Yossa Way



Bibliographie:

Androsi Kasima, interview du 8 Avril 1998 à Boga.



Cet article, reçu en 2002, est le produit des recherches du Révérend Yossa Way. Celui-ci est professeur de théologie à l'Institut Supérieur Théologique Anglican (Bunia, Rép. Dém. du Congo) et récipiendaire de la bourse du Projet Luc.




Accueil