Accueil


Ngwele Palla, Rémy
De 1931 à 2007
Communauté Baptiste du Congo
République Démocratique du Congo

Rémy Ngwele Palla, fils de Maurice Palla et de Monique Katuka, est né le 28 mai 1931 à Mayoko Saka-Saka, secteur Dwe, territoire de Bulungu, dans la province de Bandundu en République Démocratique du Congo. Il était le troisième d'une famille de sept enfants dont quatre garçons et trois filles.

Baptisé à Ngunu le 15 décembre 1946, il est resté membre actif de l'ECC/15e Communauté Baptiste du Congo, Paroisse Francophone de Kintambo à Kinshasa.

Il a épousé Mademoiselle Bernadette Musinga le 6 juillet 1956, et celle-ci est toujours vivante (2007). De leur union sont nés huit enfants, tous en vie (2007).

Il a fait toutes ses études dans les écoles du réseau baptiste en commençant par l'Ecole Primaire Régionale de Kimputu de 1939 à 1941. Il a été admis à l'Ecole Primaire Centrale de Vanga de 1942 à 1946 en passant par l'Ecole Auxiliaire. C'est à l'Institut Médical Evangélique de Kimpese qu'il a achevé sa formation de 1952 à 1957.

Rémy Ngwele Palla a commencé sa vie professionnelle comme enseignant à l'Ecole Primaire Centrale de Vanga entre 1950 et 1951. De 1957 à 1986, en qualité d'infirmier diplômé, il a fait le tour de l'ancienne Province de Léopoldville en travaillant tour à tour à Boko, à Banningville (actuelle Ville de Bandundu), à Kikwit dans la Province de Bandundu d'une part, et à Banana dans le Bas-Congo avant de s'installer jusqu'à sa retraite, à Kinshasa.

A Kinshasa, il a servi en qualité de chargé du personnel à l'Hôpital de Kintambo. Il a ensuite œuvré en qualité de chef des urgences aux cliniques universitaires de Kinshasa et à l'Hôpital Général de Kinshasa d'où il a obtenu sa retraite. Même retraité, il a continué à rendre service dans le secteur privé en qualité de chef de service chirurgical à la Polyclinique de Katho.

L'état congolais a reconnu ses loyaux services en lui décernant trois médailles : une en bronze, une en argent et une en or.

Sa modeste contribution apparaît manifestement dans l'exercice de ses fonctions de président de l'Association culturelle des Ressortissants de Mayoko ou AREMA. C'est sous mandat, en effet, que le siège des paroisses de Dula, faisant aujourd'hui partie du district ecclésiastique de Sala, a été inauguré en 1979. A cette occasion, il y eut d'autres actions de grande envergure, notamment : l'octroi d'une phonie, l'aménagement d'une piste d'avion pour les petits porteurs de la Mission Aviation Fellowship (M.A.F), l'implantation d'un centre d'examens d'état, la vaccination de la population contre la tuberculose, la construction d'un bâtiment devant abriter le centre de santé de Dula et son équipement, l'implantation d'une coopérative d'épargne et de crédit et l'élection de deux conseillers de zone.

Il parlait couramment l'iyansi, sa langue maternelle, le kikongo ya l'état, le kikongo, le lingala et le français.

Outre sa carte de membre de l'ECC/15e Communauté Baptiste du Congo datant de la paroisse locale de Ngunu où il avait été baptisé en 1946, on a trouvé dans ses archives la photocopie du certificat de reconnaissance que le Rév. Lusakweno Vangu Kinkela, alors secrétaire général et représentant légal, lui avait remis le 20 décembre 1985 pour sa contribution à la collecte spéciale dénommée "journée de la CBCO."

Il est décédé le 5 janvier 2007 âgé de soixante-seize ans, des suites d'un accident cardio-vasculaire. En effet, de nombreuses années durant, il avait souffert de l'hypertension artérielle. Mais en 2006, au mois de novembre, il a été admis aux soins intensifs à l'Hôpital Général de Kinshasa, sans plus en sortir.

Fidèle Kwasi Ugira


Sources:

Ces informations viennent de sa femme et de leurs enfants, ainsi que de certains membres de l'AREMA et des pasteurs de sa paroisse. Elles ont été incorporées à la biographie de Rémy Ngwele Palla qui a été présentée au cours du culte funèbre organisé le 6 janvier 2007, peu avant son enterrement au cimetière de Kintambo à Kinshasa.


Cet article, reçu en 2008, est le fruit des recherches de Fidèle Kwasi Ugira, pasteur et vice-modérateur de l'Assemblée de la Communauté Baptiste au Congo. Détenteur d'un doctorat en théologie de la Faculté Universitaire de Théologie Protestante de Bruxelles, il est doyen et enseignant de l'Ancien Testament et l'Ethique chrétienne à la Faculté de Théologie Evangélique, Université Chrétienne de Kinshasa.




Accueil