Accueil


Yangu, Mvuezolo Charles
De 1965 à 2000
Église du Rocher / Communauté Évangélique d'Alliance au Congo
République Démocratique du Congo

Charles Mvuezolo Yangu était pasteur et fondateur d'un ministère chrétien très actif à Kinshasa et à Boma dans la province du Bas-Congo. Ce ministère avait comme vision de soutenir spirituellement et matériellement les serviteurs de Dieu afin que ceux-ci deviennent des disciples de Jésus-Christ.

Né le 10 octobre 1965 à Kinshasa, originaire de la province du Bas-Congo, dans le village Kitsamuna-Yanga, en République Démocratique du Congo, Charles Yangu était l'aîné d'une famille de cinq enfants. Ses trois frères sont morts en bas âge d'une maladie mystérieuse,.

Charles Yangu, issu d'une famille extrêmement pauvre, s'est converti en 1977 des suites de la méconduite de son père. Ce comportement provoqua un traumatisme en lui et une peur permanente. Charles avait un diplôme en théologie et il a servi tour à tour dans l'église protestante évangélique de Nyanza à Barumbu / Kinshasa et dans l'Église du Rocher de la Communauté Évangélique d'Alliance au Congo.

Charles Yangu avait un ministère puissant de guérison. De son vivant, on cite sa visite dans une clinique en Afrique du Sud où il avait prié pour des malades de cet hôpital, parmi lesquels certains dont les cas étaient déclarés fatals. Beaucoup furent guéris à la grande surprise des médecins.

Il avait en 1994 prié pour un bébé déclaré cliniquement mort à l'hôpital général de Kinshasa. Par la puissance de Dieu, cet enfant était revenu à la vie.

Il avait également un ministère efficace de création de disciples. Il avait formé dans son église plusieurs jeunes gens qui sont devenus des serviteurs. Parmi ceux-ci on compte des pasteurs et des vice-ministres en République Démocratique du Congo.

Malheureusement, de l'âge de cinq ans jusqu'à l'âge de douze ans Charles Yangu a souffert de ganglions sarcoïdoses et de diarrhée chronique. Tous ses organes ont été atteints, et cela a finalement causé sa mort par étouffement à l'âge de 35 ans en l'an 2000.

Sa femme, qui est licenciée en théologie de la faculté théologique des Assemblées de Dieu de Lomé au Togo, sert dans un ministère chrétien appelé "Studios sango malamu" de Kinshasa, où elle anime des émissions sur la famille.

De son vivant, Charles Yangu avait mis sur pied une structure composée de disciples formés pour soutenir matériellement et financièrement les serviteurs de Dieu, et celle-ci existe jusqu'à ce jour (2007).

Il a écrit L'influence de la musique congolaise et un livre sur la formation de disciples qui n'a pas été publié.

Aimé Kapapa Mulungu


Sources:

Elise Vuvu Mpungi, la veuve de Charles Yangu, réponse au questionnaire, le 8 juin 2007.
Dika Dia Nzinga, ami de Charles Yangu, entretien, juin 2007.
Xavier-François Babaka, ami de Charles Yangu, entretien, juin 2007.



Cet article, reçu en 2008, est le produit des recherches d'Aimé Kapapa Mulungu, étudiant en missiologie au Centre Universitaire de Missiologie à Kinshasa-R.D. du Congo sous la direction du Rév. Fohle Lygunda, coordinateur francophone du DIBICA.




Accueil