Accueil


Haile Sélassié
1892 à 1975
L'église copte
Ethiopie

Hale Sélassié était l'empereur de l'Ethiopie. Né Tafari Makonnen dans une famille noble près de Harar, la seule ville fortifiée d'Ethiopie, il y a été éduqué par des enseignants de la mission française. A l'âge de quatorze ans il a succédé à son père comme gouverneur de Harar ; à l'âge de vingt-quatre ans il est devenu régent et héritier du trône ; à l'âge de trente-huit ans il a été couronné empereur et a pris le nom Haile Sélassié ("Le Puissant de la Trinité"). Son règne sur un empire qui retrace sa dynastie jusqu'à Salomon et qui a accepté le christianisme au quatrième siècle a été interrompu quand les troupes italiennes de Mussolini ont envahi le pays, obligeant l'empereur à vivre en exil (1936 à 1941). Parmi les images les plus poignantes et gênantes du vingtième siècle, il faudrait compter celle de ce petit personnage dignifié demandant en vain de l'aide devant l'assemblée de la Ligue des Nations en 1936.

Il n'a ouvert l'Ethiopie aux missionnaires étrangers que lentement après la guerre, et avec des restrictions importantes -- son église copte voyait le changement comme une ingérence dans l'ordre divin. Haile Sélassié n'a épousé la réforme que très tard, surtout dans l'éducation. Mais en 1973, l'information réprimée par le gouvernement sur une famine terrible dans le pays a été révélée au monde entier par des étudiants. Haile Sélassié ("Le Lion de Juda," considéré comme le seul vrai Dieu par les rastafari) a été déposé et maltraité par l'armée en 1974.

En s'adressant au Congrès Mondial sur l'Evangélisation à Berlin, en 1966, il a déclaré que "parmi tous les âges de l'histoire, notre âge est celui dans lequel notre premier devoir devrait être la prédication de l'évangile de la grâce au monde entier" En 1971, il a accueilli la réunion du comité central du Conseil Mondial des Eglises à Addis Abeba.

J. D. Douglas


Cet article a été réimprimé, avec permission, du Twentieth-Century Dictionary of Christian Biography [Dictionnaire de Biographies Chrétiennes du Vingtième Siècle], édité par J. D. Douglas (Carlisle, Cumbria, Angleterre : Paternoster Press ; Grand Rapids, Michigan : Baker Books, © 1995). Tous droits réservés.




Haile Selassie


Haile Selassie
Accueil