Accueil


Abinal, Antoine sj.
De 1829 à 1887
Catholique
Madagascar

Le nom du P. Abinal est surtout lié au célèbre dictionnaire Malgache-Français paru pour la première fois à Tananarive en 1888 et réédité de nombreuses fois jusqu'à nos jours.

Les renseignements biographiques à son sujet sont difficiles à rassembler. Cela tient sans doute à sa discrétion. Dans une brève notice nécrologique, on lit ceci: "Dans un rôle effacé, mais non sans grandeur, il est des hommes qui honorent l'humanité par une vie de labeur, exclusivement consacrée au bien. Le P. Abinal était un de ceux-là."

Né à Ars près de Chanac, en Lozère, le 10 janvier 1829, il entre au noviciat de la Compagnie de Jésus le 18 octobre 1855. C'est en novembre 1859 qu'il s'embarque à Nantes pour la mission de Madagascar. Il arrive à la Réunion le 1er février 1860, où il occupe un poste de professeur au collège Sainte Marie de Saint-Denis.

En 1863, il part pour Madagascar. Jusqu'en 1866 et avant l'arrivée des frères des Ecoles chrétiennes, il enseigne les garçons de l'école de la paroisse d'Andohalo. D'après le rapport de 1864 du P. Jouen, il aurait compté parmi ses élèves douze fils de Rainilaiarivony et plusieurs de Rainimaharavo.

Vers 1868, on le compte parmi les fondateurs de la paroisse d'Antanjombato au sud de Tananarive. Le 15 février 1873, il vient renforcer la petite équipe des missionnaires du Betsiléo et s'établira à Ambohimandroso au sud d'Ambalavao. Durant l'année 1874, il sera le premier missionnaire catholique qui fera une tentative d'évangélisation auprès des Tanala de l'Ikongo. Tentative sans résultat et pour cause: les habitants du coin ne leur permettent de se fixer chez eux qu'aux trois conditions suivantes: 1) se marier avec une femme du chef, 2) se faire frère de sang avec lui, 3) procurer des fusils et des canons pour faire la guerre aux Hova.

Lors de l'expulsion des Français de 1883, le P. Abinal est de ceux qui resteront sur la Grande Terre. De Tamatave, il va bientôt rejoindre Majunga.

Après la mort du P. Callet survenu à Saint-Denis en 1885, c'est lui qui reprendra les matériaux accumulés en vue d'un dictionnaire et en tirera ce dictionnaire dont nous avons parlé. Il mena ce travail tout en assurant (après un retour à Tananarive) la charge de curé de Mahamasina et celle de directeur de l'imprimerie. Il s'épuisa à la tâche et ne vit pas paraître son chef d'œuvre, pourtant sur le point d'être achevé. Après sa mort, survenue le 11 novembre 1887, c'est le P. Malzac qui donnera la dernière main à ce précieux ouvrage.

Le P. Abinal fut certainement un grand travailleur. Il accumula de nombreuses notes surtout dans le domaine ethnographique. Malheureusement ses tâches de pasteur et d'enseignant ne lui permirent pas de publier lui-même les résultats de ses observations et de ses recherches. Le P. de La Vaissière, dans Son ouvrage Vingt ans à Madagascar paru en 1885, utilise la documentation du P. Abinal dans la troisième partie (des pages 143 à 294). Il est dommage de ne connaître ce travail qu'à travers la publication des autres. Peut-être serait-il possible d'y remédier, en publiant un jour les manuscrits du P. Abinal encore existants.

Enfin le P. Abinal rendit grand service aux missionnaires par ses nombreuses traductions et la composition de divers opuscules en langue malgache.

J.-L. Peter


Bibliographie:

Ouvrages du P. Abinal:

1. Tantara ny olo-masina (= vie des saints). Tananarive, Imprimerie de la Mission catholique, 1868, 669 p.
2. Teologia fohifohy (= théologie abrégée). Tananarive, Imprimerie de la Mission catholique, 1872, 119 p.
3. Evanjely masiny Jeso-Kristy no soratany Md Matio (= Evangile selon Saint-Mathieu), Antananarivo : tamy ny presy katolika, 1876, 106 p.
4. Dialogues français-malgaches. Ibid., 2e édition, 1876.
5. Alphabet malgache, 2e partie. Ibid., 3e édition, 1877.
6. Tantara masina. Ibid., 3e édition, 1877.
7. Evanjely masiny Jeso-Kristy no soratany Md. Marika. Ibid., 1877, pp. 107 à 168.
8. Evanjely masiny Jeso-Kristy no soratany Md. Lioka, Ibid., 1877, pp. 169 à 273.
9. Fianarana any Jeso-Kristy. Ibid., 1877, 2e édition.
10. Hira fivavahana Katolika. Ibid., 1818, 2e édition.
11. Katesizy kely, fampianarana kristianina. Ibid., 1878, 4e édition.
12. Alphabet français. Ibid., 1878, 2e édition.
13. Evanjely masiny Jeso-Kristy no soratany Md. Joany. Ibid., 1878, pp. 275 à 355:
14. Ny asan'ny Apostoly. Ibid., 1878, pp. 357 à 453.
15. Soratra masina, Tobia. Ibid., 1878, 36 p.
16. Soratra masina, Jodita. Ibid., 1878, 44 p.
17. Filazana fohifohy ny tan tara ny Jeso-Kristy. Ibid., 1879, 2e édition.
18. Soratra masina, ny Makabeo. Ibid., 1879, 156 p.
19. Dictionnaire malgache-français (avec Malzac). Ibid., 1888, 813 p.
20. Lettres publiées dans Lettres de Vals (lithographié):
No. de juillet 1863 : pp. 1 à 5.
No. de juin 1864 : pp. 3 à 7.
No. de décembre 1864 : pp. 15 à 18.
No. de septembre 1865 : pp. 17 à 22.
No. de mars 1866 : pp. 9 et 10.
No. de mai 1866 : pp. 1 à 8.
No. de novembre 1867 : pp. 25 à 33.
No. de novembre 1868 : pp. 63 et 64.
No. d'août 1873 : pp. 18 à 20.
No. de décembre 1873 : pp. 31 à 34.
No. d'octobre 1874 : pp. 16 à 20.
21. Articles dans Les Missions catholiques:
"Croyances fabuleuses des malgaches," tome XII, pp. 526 et 549.
"Scène d'intérieur dans une case malgache," tome XV, pp. 494 à 497.
22. La 3e partie, p. 143 à 293 de:
de la Vaissière. Vingt ans à Madagascar. Paris : Le coffre, 1885.
23. "Le fandroana en Imerina en 1867" : dans Bulletin de l'Académie malgache (NS), tome XXIX (I949-1950), p. 20.



Cet article, réimprîmé ici avec permission, est tiré d'Hommes et Destins: Dictionnaire biographique d'Outre-Mer, tome 3, publié en 1977 par l'Académie des Sciences d'Outre-Mer (15, rue la Pérouse, 75116 Paris, France). Tous droits réservés.




Accueil