Accueil


Engh, John
De 1833 à 1900
Église Protestante Luthérienne
Madagascar

John Engh fut, dans le dernier quart du XIXe siècle, avec Nils Nilsen, l'un des premiers missionnaires norvégiens à Madagascar.

Né le 3 octobre 1833 à Öyer (Norvège), après des études de théologie au Séminaire luthérien des Missions norvégiennes (NMS) de Stavanger et avoir reçu la consécration pastorale (1864), John Engh fut envoyé à Madagascar où il arriva en 1866. Il étudia le malgache à Tananarive et installa son œuvre à Bétafo, au Vakinankaratra en 1867, où il resta jusqu'à son départ définitif en 1899.

Ces débuts de la NMS à Madagascar furent difficiles car les missionnaires de la London Missionary Society (LMS), congrégationalistes anglais, appréhendaient la concurrence d'une autre mission et les autorités malgaches de l'époque regardaient avec suspicion les ressortissants d'une nation inconnue et sans représentation diplomatique auprès de leur gouvernement. Ces tensions furent néanmoins vite calmées et d'excellentes relations s'établirent aussi bien avec les autorités officielles qu'avec la LMS.

L'œuvre de Bétafo prit rapidement un grand essor. Le caractère amical et la persévérance de J. Engh lui gagnèrent la confiance des Malgaches et, à son départ en 1899, soit après trente-deux ans de ministère, il y avait dans son district missionnaire soixante-seize églises locales comptant 12 000 fidèles.

Engh mourut à Stavanger, le 3 mai 1900.

O. Chr. Dahl, L. Molet


Cet article, réimprîmé ici avec permission, est tiré d'Hommes et Destins: Dictionnaire biographique d'Outre-Mer, tome 3, publié en 1977 par l'Académie des Sciences d'Outre-Mer (15, rue la Pérouse, 75116 Paris, France). Tous droits réservés.




Accueil