Accueil


Tobias, George W. R.
Né en 1882
L'église Anglicane
Namibie

L'évêque George W. R. Tobias était le pionnier de l'église anglicane qui implanta des églises en Namibie. Il est né en Angleterre en 1882, mais il a émigré en Afrique du Sud avec son père, qui était prêtre anglais. C'est donc en Afrique du Sud qu'il a grandi, et c'est aussi là qu'il a travaillé pendant bien des années. Suite à son diplôme niveau supérieur de l'Université de Cape Town, une bourse pour faire des études à l'Université de Cambridge, en Angleterre, lui a été offerte. Là encore, il s'est distingué dans ses études et l'évêque de Wakefield l'a ordonné prêtre pour le vicariat de St. Paul, à Halifax. Trois ans plus tard, il est rentré en Afrique du Sud pour aider son père dans la paroisse grandissante de St. Mary's, à Woodstock, Cape Town.

Dès le début de la première guerre mondiale, George Tobias s'est porté volontaire pour le service militaire en Europe. Il a choisi le service médical dans l'espoir qu'il aurait l'occasion d'y faire un travail spirituel. En 1915, il a servi brièvement en Egypte avant de se retrouver dans la première brigade de l'infanterie sud-africaine, dans le service des ambulances. Il a été blessé à la jambe à la Somme en 1916 et a passé longtemps à l'hôpital. Après s'être remis, il a accepté une commission de chapelain et il est allé en Flandres en 1917, où, une fois de plus, il a reçu une blessure grave, cette fois-ci à l'épaule. C'est à cause de ces blessures qu'il marchait toujours en boitant. A la fin de la guerre, le père Tobias a reçu la croix militaire (M.C.) pour les services qu'il avait rendus au front (Robson 1999b: 9).

Le père Tobias est rentré dans son ancienne paroisse après la guerre, où il a servi jusqu'en 1923. C'est alors qu'il s'est mis à visiter toutes les paroisses des diocèses de George et de Cape Town, pour y susciter de l'enthousiasme et pour obtenir du soutien pour la "mission en Ovamboland" qu'il proposait d'entreprendre. Pendant presque deux ans il a cherché à obtenir ce soutien de toutes ses forces. Il se rendait dans toutes les paroisses pour prêcher et pour demander leur soutien. Grâce à sa forte personnalité et à sa persévérance, il a obtenu assez de fonds pour justifier la genèse de l'œuvre.

En 1924 le père Tobias, accompagné de l'évêque Fogarty, est allé pour la première fois dans la région de l'Ohangwena. Le chef principal de la région, Hamukoto-wa-Kaluvi, qui était déjà chrétien, a donné au père Tobias un site pour une mission à Odibo. Il fallait d'abord trouver de l'eau, alors il a creusé plusieurs puits. Ensuite, il a entamé la construction d'une église et de plusieurs huttes pour servir de lieux de résidence. Hamukoto venait tous les jours pour voir ce que le père Tobias faisait, et bientôt, ils sont devenus de bons amis. L'arbre sous lequel il a campé existe toujours à Odibo et s'appelle l'arbre de Tate Lukenge. Les habitants du lieu appelaient le père Tobias Tate Lukenge ("le père qui boîte") à cause de sa blessure de guerre.

Le père Tobias a établi une école et a créé des services médicaux pour répondre aux besoins des habitants. Un des premiers leaders spirituels de la région qui a aidé le père Tobias et a joué un rôle important dans l'établissement de l'église anglicane et son œuvre s'appelait Petrus Nandi. Ce dernier parlait l'anglais et l'afrikaans et il était déjà chrétien, ayant été baptisé par les luthériens finlandais. Il a pu servir comme interprète et conseiller, et c'était un des missionnaires pionniers qui a fondé la mission de Ste. Marie avec le père Tobias. Sous peu, un grand nombre de stations affiliées ont été fondées aux alentours, tout aussi bien à l'ouest qu'à l'est de Ste. Marie. M. Petrus Nandi a beaucoup travaillé dans ces stations externes, surtout à Onamutai et à Omboloka (Robson 1999a:3-7).

Le père Tobias a consacré beaucoup de temps et d'effort à la formation théologique. Dans les années 1930, il a formé deux anciens élèves de l'école de la mission, et ces derniers--Gabriel Namueja et Lazarus Haihambo--ont été les deux premiers prêtres indigènes de l'église anglicane en Namibie. Le 28 septembre 1936, ils ont été ordonnés diacres et, peu après, prêtres.

Quand l'évêque Fogarty a démissionné de son poste d'évêque du diocèse en 1939, le père Tobias a été élu comme nouvel évêque. Il a été consacré le 25 avril 1939, à la cathédrale de St. George, à Windhoek. Par conséquent, il a été obligé de quitter l'œuvre pionnière de Ste. Marie, à Odibo, pour s'installer à Windhoek, et encore plus tard, à Simonstown (Robson 1999b : 96, 141). Cependant, dans sa capacité d'évêque, il devait toujours être présent aux confirmations annuelles. Il fallait entreprendre cette tournée dans une charrette tirée par un âne ou dans une charrette à bœufs, parce qu'il n'y avait aucun autre moyen de transport. En 1948, l'évêque Tobias a eu la joie d'aller en Angleterre pour participer au congrès de Lambeth.

Eventuellement, c'est l'évêque Robert Mize qui a succédé à l'évêque Tobias. Mize a été consacré 6ème évêque du diocèse de Damaraland (actuellement le diocèse de la Namibie). L'évêque Mize était américain et responsable de recruter aux Etats-Unis beaucoup de personnel pour la mission. Ils ont tous travaillé juste après l'évêque Tobias, une oeuvre difficile à suivre. Un chanoine de Grahamstown a dit de l'évêque Tobias que celui-ci avait été un "Biltong spirituel," c'est-à-dire, un vrai dur, quelqu'un qui avait enduré toutes les difficultés qui accompagnaient les voyages entrepris dans la région environnante (Robson 1999a : 9, 20). [4]

Gerhard Buys et Shekutaamba Nambala


Notes:

1. Ce récit vient de Buys & Nambala 2003, p. 200-201.
Bibliographie:

Source principale

Buys, G. L. & Nambala, S. V. V. 2003. History of the Church in Namibia 1805 - 1990, an Introduction. [Introduction à l'histoire de l'église en Namibie 1805-1990] Windhoek: Gamsberg Macmillan.
Namibia Research Institute (www.nets.iway.na/research/).

Références publiées et non publiées

1994 Field Directory: SDA in Namibia. [Guide 1994 des opérations SDA (Adventistes) en Namibie] . Guide de l'église en Namibie, contenant des informations recueillies sur le terrain, (non publié), fourni par le rév. Coombs, président SDA pour la région centrale.

Beris, A. P. J. 1996. From Mission to Local Church: One hundred years of mission by the Catholic Church in Namibia, with special reference to the development of the Archdiocese of Windhoek and the Apostolic Vicariate of Rundu. [De la mission à l'église locale : cent ans de travail missionnaire de l'église catholique en Namibie, avec attention spéciale accordée au développement de l'archidiocèse de Windhoek et au vicariat apostolique de Rundu] Windhoek: John Meinert.

Buys, G. L. 1983. Die holistiese sendingbenadering in die ekumeniese diskussie met besondere verwysing na die Kerk en Sending in Suidwes-Afrika/Namibië. Thèse de doctorat non publiée, université de Stellenbosch.

Christians, N. C. 1957. Afrikaanse Metodisme, 'n Kort oorsig: Richard Allen, vader van die Afrikaanse Metodisme in Suidwes-Afrika. Keetmanshoop: manuscrit non publié.

Friesen, R. H. 1994. "Origins of the Spiritual Healing Church in Botswana" in Oosthuizen, Kitshoff, Dube (Ed). Afro-Christianity at the Grassroots, Its Dynamics and Strategies. [" Les origines de l'église de la guérison spirituelle au Botswana " dans Oosthuizen, Kitshoff, Dube (éd.). Aux racines de l'afro-christianisme : sa dynamique et ses stratégies] New York: E. J. Brill, p.37-50.

Hellberg, C.-J. 1979. A Voice of the Voiceless--The Involvement of the Lutheran World Federation in Southern Africa 1947-1977. [Une voix pour les sans voix : l'engagement de la Fédération Luthérienne Mondiale en Afrique Australe 1947-1977] Lund: Skeab Verbum.

Hoeflich, K. F. 1961. "In und nach dem Zweiten Weltkriege: 20 Jahre kirchliche Arbeit," dans Afrikanischer Heimatkalender, pp. 82-85.

Hunke, N. 1996. Church and State: 100 years of Catholic Mission in Namibia. [L'église et l'état: cent ans de mission catholique en Namibie] Windhoek: RCC, John Meinert Printers.

Kamburona, A. C. 1975. Church Order of Oruuano. [Manuel d'église pour Oruuano]. Manuscrit non publié.

Kandovazu, E. 1968. Die Oruuano-Beweging. Karibib, ELK Boekdepot.

Kritzinger, J. J. 1972, Sending en Kerk in Suidwes-Afrika - Band I & II. Thèse de doctorat non publiée, Université de Prétoria. (Les renvois aux pages du premier volume sont indiqués par une numérotation normale, tandis que les pages du second volume sont indiqués par la lettre 'b' avant le numéro en question).

Lau, B. (Ed.). 1995b. An Investigation of the Shooting at the Old Location on 10 December 1959. [Une enquête du meurtre qui a eu lieu dans l'ancien local le 10 déc., 1959] Windhoek: DISCOURSE/MSORP Publications.

Nieuwoudt, M. M. 1979a. Die Nedertduitse Gereformeerde Kerk in Suidwes-Afrika. Woordbediening in pioniersomstandighede op weg na 'n selfstandige sinode, 'n kerkhistoriese studie. Thèse de doctorat non publiée, Université de Stellenbosch.

Oosthuizen, H. Z. M. 1995. Eerwaarde E.J. Leonard: Pionier van die Boere-gemeenskap. Dissertation de maîtrise non publiée, Université d'Orange Free State, Bloemfontein.

Pakenham, T. 1979. The Boer War. [La guerre des Boers] London: Weidenfeld & Nicholson. (ou bien la version Afrikaans 1981. Die Boere Oorlog. Johannesburg: Jonathan Ball.)

Pöllitzer 1978: Die eigene Kerze anzünden! Untersuching zu Entstehung, Lehre, Leitung und Leben in der Oruuano. (L'Unité protestante de l'église d'Afrique du Sud Ouest). Thèse de doctorat non publiée, Université de Prétoria.

Robson, N. and A. Luff. 1999a. A Short History of the Anglican Church in Northern Namibia, 1924-1999. [Une histoire abrégée de l'église anglicane en Namibie du nord, 1924-1999] Manuscrit relié non publié.

Robson, N. and A. Luff. 1999b. A History of the Anglican Church. [Une histoire de l'église anglicane] (édition non abrégée). Manuscrit non publié.

Shejavali, A. 1970b. The Ovambo-Kavango Church [L'église Ovambo-Kavango] (Ongerki Yomowambokavango). Helsinki: Kauppakirjapaino Oy, pp. 24-32 (les références à ce titre sont souvent indiquées simplement par OKC).

Strassberger, E. 1969. The Rhenish Mission Society in South Africa, 1830-1950. [La société missionnaire rhénane en Afrique du Sud, 1830-1950] Cape Town: C. Struik.

Sundermeier, T. 1973. Wir aber suchten Gemeinschaft, Kirchwerdung und Kirchentrennung in Südwestafrika. Erlangen, Luther Verlag.

Voipio, R. 1972a. History of the Evangelical Lutheran Ovambo Kavango Church. [Histoire de l'église évangélique luthérienne d'Ovambo Kavango] Oniipa: ELOK (la traduction en anglais de l'édition Afrikaans de 1968).

Journaux d'église

Immanuel, journal mensuel de l'église évangélique luthérienne de la République de Namibie (ELCRN) [EELRN].

CCN Information, journal mensuel du conseil des églises de la Namibie, publié dans la décennie 1980.

Entrevues et questionnaires

Christians, N. C. 2002. Unpublished notes forwarded on request to Buys, on 22 May 2002. [Notes non publiées, fournies à Buys le 22 mai 2002, sur demande] Le révérend Nicholas Christians était pasteur de l'église africaine méthodiste Trinity AME à Keetmanshoop de 1953 à 1997, (pendant 43 ans sans interruption). En 1998, l'Institut Wilberforce de l'AMEC, aux Etats-Unis, lui a décerné un doctorat honoris causa.

Mubonenwa, L. 1997. Response of Pastor Mubonenwa on the Questionnaire forwarded by Buys, dated 25 September 1997. [Réponse du pasteur Mubonenwa au questionnaire envoyé par Buys, en date du 25 septembre 1997] Le pasteur Mubonenwa est le président courant de l'église SDA (Adventiste) pour la région nord-est de la Namibie.

Tjijombo, P. 2002. Interview of Buys with Bishop Petrus Tjijombo on 18 January 2002 at his house. [Entrevue de Buys avec l'évêque Petrus Tjijombo le 18 janvier 2002 chez lui] L'évêque Tjijombo était le fondateur (et était toujours directeur) de l'église AFM de St. John's en Namibie à la date de cette entrevue, suite à un ministère qui avait commencé en 1953. La photo de son ministère, qui datait de cette même année dans 'l'ancien local' n'était malheureusement pas de bonne qualité, et n'a pas pu être utilisée dans cette publication.

Witbooi, H. 2002. Interview of Buys with the honourable Dr. Hendrik Witbooi, in Windhoek, on the history of Evangelists Petrus Jod and Marcus Witbooi. [Entrevue de Buys avec l'honorable dr. Hendrik Witbooi, à Windhoek, sur l'histoire des évangélistes Petrus Jod et Marcus Witbooi] Le professeur Witbooi est le fils du pasteur Marcus Witbooi, qui était membre fondateur de l'AMEC (Église africaine méthodiste épiscopalienne) en Namibie. L'entrevue a eu lieu quand le dr. Witbooi était premier ministre adjoint du gouvernement de la Namibie, et directeur de l'AMEC pour la Namibie.



Cet article est reproduit, avec permission, de History of the Church in Namibia, an Introduction - 1805-1990, [Introduction à l'histoire de l'église en Namibie 1805-1990] Gamsberg Macmillan, Windhoek, Namibia, copyright © novembre 2003 par les professeurs Gerhard Buys et Shekutaamba Nambala. Tous droits réservés.




Accueil