Accueil


Abiodun, Christiana Emmanuel
1907 à 1994
La Société des Chérubins et Séraphins (Aladura)
Nigéria

Christiana Abiodun Emmanuel (née Akinsowon) est née le 25 décembre 1907, à Abeokuta, au Nigéria. Son père était originaire d'Abeokuta et sa mère venait de Port Novo à Cotonou (actuellement la République du Bénin). De naissance, elle était donc Yoruba.

Abiodun n'a eu qu'une fille qui est actuellement responsable des églises de la société aux Etats-Unis (2004).

On l'appelait "Son éminence le capitaine dr. Christiana Abiodun Emmanuel," le titre de capitaine servant à indiquer son statut de leader spirituel. Aussi, elle avait reçu un doctorat honoris causa de la part d'une université d'outre-mer qui avait reconnu sa croissance spirituelle.

Une méthodiste pratiquante, Abiodun avait dix-sept ans et demi quand la Société des chérubins et des séraphins a été fondée. À l'époque elle vivait chez sa tante, Mme. Comfort Hunnu-Moiett, veuve d'un ancien, W. Hunnu.

Le 18 juin 1925, elle est allée voir la fête catholique annuelle de Corpus Christi. Lors de la célébration, Abiodun est entrée en transe quand elle a tenté d'entrevoir le calice porté par l'archevêque catholique. Elle a immédiatement été ramenée chez elle, et elle est restée dans un état de transe pendant vingt-et-un jours. Pendant ce temps-là, elle a reçu une formation céleste pour la préparer à accomplir ses devoirs sublimes. L'ange connu sous le nom de Saint Michel était l'ami d'Abiodun et a joué un rôle très important quand elle était en transe, car il a assuré la nature divine de sa formation et de sa formation dans les affaires de l'église.

Pendant ces vingt-et-un jours, son état paraissait bien étrange à ses gardiens qui ne savaient pas comment l'aider. Eventuellement, dans sa transe, Abiodun a reçu l'ordre divin de demander que son gardien envoie quelqu'un chercher Moïse Orimolade Tunolase, qui faisait de l'évangélisation à Lagos et qui priait pour les gens affligés ou en difficulté. Malgré le fait qu'Orimolade a immédiatement répondu à l'appel, les circonstances de sa visite étaient miraculeuses. Il pleuvait très fort, mais Abiodun avait envoyé un message trois fois pour encourager Orimolade à venir en dépit de la pluie en lui disant : "Saint Moïse Orimolade Tunolase ne devrait pas faire attention aux grandes pluies car elles ne peuvent attaquer que la chair, et non pas l'âme." Par conséquent, Orimolade est venu dans la pluie depuis chez lui jusqu'à la cour de Saba, et par miracle, il n'a pas été trempé par les pluies.

Cet événement unique, appelé la "Vision céleste" a été décisif non seulement pour l'établissement de la Société des Chérubins et Séraphins, une église africaine indépendante, mais aussi pour l'établissement de l'association entre Abiodun et Orimolade. Suite à l'expérience de la transe, qui a donné lieu à leur rencontre, ils ont décidé de travailler en équipe dans leur ministère, avec Abiodun comme visionnaire et Orimolade comme leader. Ils étaient tous les deux guérisseurs, prédicateurs, et combattants spirituels dans la prière. Ils ont accompli leurs rôles divins ensemble aussi bien que possible en faisant de l'évangélisation intensive, et en donnant de la joie spirituelle et de l'aide à beaucoup de foyers affligés. Abiodun a aussi amené le message de l'évangile aux régions autour de Lagos.

Ils s'entendaient bien. Le nom de l'organisation a été trouvé petit à petit, suite à deux événements particuliers. Abiodun a fait appel aux séraphins alors qu'elle priait, le 9 septembre 1925. L'année suivante, au mois de mars, un membre de la fondation a eu un rêve, et par la suite, ils ont décidé d'ajouter le nom de "chérubins" au nom de la fondation, parce que chérubins et séraphins sont de jumeaux au paradis. C'est ainsi que l'organisation a pris le nom de "La Société des Chérubins et Séraphins. " Abiodun et Orimolade ont tous les deux travaillé sans relâche et avec beaucoup d'enthousiasme de 1925 jusqu'au début de 1929, quand certains membres sans scrupules, afin d'arriver à leurs propres fins égoïstes, ont créé un conflit entre les deux leaders.

Ce conflit a fait surface quand un jour, on a enlevé Abiodun d'un véhicule par la force-un véhicule qui, normalement, portait les deux leaders lors d'une célébration. En dépit des conseils et des supplications accompagnées des efforts sincères de plusieurs personnes qui voulaient réparer la brèche, les deux leaders se sont séparés au début de l'année 1929. Après leur séparation, la cour a laissé à Abiodun le nom de la Société des Chérubins et Séraphins, et les adhérents d'Orimolade ont été obligés de trouver un autre nom. Eventuellement, ils sont devenus le Groupe de Chérubins et Séraphins Ita Balogun qui prie.

Depuis 1929, la Société des Chérubins et Séraphins n'a connu aucune division. Abiodun, ministre de Dieu très douée, dotée d'une moralité exceptionnelle et d'une discipline remarquable, a essayé de faire de la Société des Chérubins et Séraphins une organisation forte et bien respectée. Dieu lui a accordé un privilège rare en lui donnant l'Arche de l'alliance par voie d'une révélation divine en 1929. L'Arche de l'alliance est un élément clef dans le culte de louange de la société.

Le siège de la société se trouve à Lagos, dans la cathédrale Sainte Marie, bâtie en 1951. Le slogan de la société est : "Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?" (Romains 8 v. 31) et l'emblème est une image de l'Arche de l'alliance avec la croix du Christ et la Sainte Bible. La société comprend six districts avec 136 branches au Nigéria, et elle s'est répandue dans d'autres pays africains, y compris la République du Bénin, le Sénégal, le Ghana, la République du Niger, le Sierra Léone et le Cameroun, entre autres. Elle a des branches en Grande Bretagne et même aux Etats-Unis.

Ebeye Boniface


Sources:

Entretien avec l'apôtre Samuel Oseh, fondateur de l'église à Mbiri, Eglise de St. John, Mbiri (adresse : Agence de la Poste de Mbiri/ Ika North East LGA./ Delta State, Nigéria).
Entretien avec le pasteur David Oseh, pasteur des offices à Mbiri (adresse : Eglise de St. John, Mbiri/ Ika North East LGA. / Delta State, Nigéria).
Year 2003 Church Member's Daily Bible Reading Guide. [Guide de lectures bibliques pour membres de l'église, 2003]. Thème : "La réalité de l'exaltation spirituelle." Publié par la Société des Chérubins et Séraphins (Siège de la société : 88/89 Okesuna Street, Lagos, Nigéria / Boîte postale 10694 / Marina, Lagos ).



Ce récit, reçu en 2004, est le produit des recherches d'Ebeye Boniface, étudiant dans le Département des études religieuses, Université de Port Harcourt, sous la supervision du professeur Protus Kemdirim, coordinateur de liaison du DIBICA à l'Université de Port Harcourt et coordinateur régional du DIBICA pour le Nigéria.


Lien externe:

Encyclopaedia Britannica (article complet en anglais): Aladura


Accueil