Accueil


Anyogu, Jean de la Croix
De 1898 à 1967
Église Catholique
Nigéria

Jean de la Croix Anyogu était un prêtre nigérien qui, le 9 juin 1957, est devenu le premier membre de la communauté Igbo à être consacré évêque dans l'Église Catholique. C'était aussi le premier Igbo à être ordonné prêtre en 1930, et le premier évêque du Diocèse catholique d'Enugu, créé en 1963, l'année de son installation. Grâce à ses efforts, Enugu est devenu un centre de mission catholique très important qui comptait plusieurs milliers de chrétiens dans la ville et dans les environs--la plus grande concentration de catholiques au Nigéria. Seule la paroisse d'Owerri est plus nombreuse.

Il est né le 11 mars 1898, à Onitsha, près d'une ancienne station missionnaire sur les rives du Niger, à quatre-vingt-seize kilomètres d'Enugu. Ses parents, Jacob et Ama Fatima Anyogu, étaient des croyants importants à la mission d'Onitsha, où leur contribution à sa croissance, à la fois comme base pour les missionnaires européens qui arrivaient au Nigéria, ainsi que comme lieu de formation pour prêtres aspirants, était bien connue. Leur fils John n'a pas manqué d'observer leur engagement car en 1912, à l'âge de quatorze ans, il avait, lui aussi, pris la décision de servir Dieu. Dans une lettre adressée à son père, le 1er janvier 1912, il a écrit ceci : "Ma résolution du nouvel an, c'est que je veux servir Dieu toute ma vie. Je veux devenir prêtre." Son père a abordé le sujet avec les prêtres européens à la mission, leur demandant si un Africain pouvait devenir prêtre. Ayant reçu une réponse affirmative, John et son frère Luke ont été envoyés en Angleterre en mars 1913, pour y recevoir une formation.

John avait reçu son éducation primaire dans l'École de la Sainte Trinité à Onitsha. En 1912, il a réussi à l'examen de la sixième année (Standard VI) ainsi qu'à l'examen d'entrée à la fonction publique pour les jeunes, ce qui montrait son génie exemplaire.

En Grande Bretagne, il était élève au petit séminaire de St. Mary's, à Grange-over-Sands, dans la zone industrielle de Lancashire. Cinq ans plus tard, il est allé en Irlande pour faire des études en philosophie à Dublin, où il a obtenu un diplôme avec mention distinguée.

Il est rentré au Nigéria en 1919 pour continuer le programme d'études amenant à la prêtrise, à Onitsha, et il était parmi le premier groupe de prêtres à compléter le programme au séminaire d'Igbariam. En plus de ses études, Anyogu enseignait aussi le latin aux séminaristes débutants, ayant improvisé une salle de classe chez lui. En plus, en 1922, il a été envoyé à Ogoja, à quelques 320 kilomètres d'Onitsha--une distance qu'il a parcourue à pied pour prêcher l'évangile. Le 8 décembre 1930, âgé de 32 ans, il a été ordonné à Onitsha par l'évêque Shanahan, devenant ainsi le premier prêtre originaire de l'est du Nigéria.

Le père Anyogu a d'abord été assigné à la paroisse d'Adazi, comme chanoine. Il a servi cette paroisse pendant cinq ans avant d'être envoyé à la paroisse de Nnewi, pour la prendre en charge. En 1940, il est allé à Idah, une ville de la partie méridionale de la région du nord du Nigéria, et de là, il a été envoyé à Oguta en 1948. L'année suivante, Anyogu a été transféré à Nteje, où il a enseigné l'Igbo aux prêtres irlandais, en plus de ses autres devoirs à la mission.

En 1956, il a été honoré par la Reine Élizabeth II d'Angleterre, qui lui a décerné l'Ordre de l'Empire Britannique (O.B.E.). Un an plus tard, le 9 juin, 1957, le père Anyogu a été consacré évêque. Ensuite, il a été installé évêque d'Enugu le 15 janvier 1963, devenant ainsi le premier évêque de ce nouveau diocèse. Avant sa mort le 5 juillet 1967, le diocèse d'Enugu était devenu un centre catholique important, non seulement pour la région de l'est, pour laquelle elle servait de centre administratif, mais aussi pour l'ensemble du Nigéria.


Les Sources Consultées Comprennent:

* Africa Year Book and Who's Who [Annuaire de l'Afrique et Bottin Mondain] (London: Africa journal, 1977).
* Africa Today [Afrique Aujourd'hui], première édition, (Denver, CO : Africa Today Associates, 1981).
* Africa Who's Who [Bottin Mondain de l'Afrique], première édition, 1981.
* Africa Who's Who [Bottin Mondain de l'Afrique], deuxième édition, 1991 (publié par Africa books Ltd., U.K.).
* Ralph Ewechue (éd.), Makers of Modern Africa [Les créateurs de l'Afrique moderne], deuxième edition (London: Africa Books, 1991).
*--------. Africa Who's Who [Bottin Mondain de l'Afrique], 1991 (Lagos, Nigeria: Africa Book Ltd.). * Daily Times of Nigeria (Lagos).
* Nigeria Year Book [Bottin du Nigéria] 1974, 1975, 1976-1978, 1979, 1980 (Lagos: Nigerian Printing & Publishing Co.).
* S. Decalo, Historical Dictionary of Togo [Dictionnaire de l'histoire du Togo], 3ème éd., (London : Scarecrow Press, 1996).
* J.C. Choate, The Voice of Truth International [La Voix de la vérité international], 1991, Vol. 21 (U.S.A.).
* E. El Hadj-Omar, Who's Who in Africa Dictionary [Bottin de l'Afrique - dictionnaire].
* In the Land of the Pharaohs - An Introduction to a 1968 case study by Khalil Mahmud [Au pays des pharaons - introduction à une étude de cas par Khalil Mahmud], 2ème éd., (London: Cass, 1968).
* L.H. Ofusu-Appiah, Dictionary of African Biography [Dictionnaire de Biographies Africaines], volume sur le Ghana et l'Ethiopie, volume sur la Sierra Leone et le Zaïre, (New York : Reference Publications, 1977).
* Cyril P. Foray, Historical Dictionary of Sierra Leone [Dictionnaire de l'histoire de la Sierra Leone], (London: Scarecrow Press, 1977).
* Gailey, H.A., A History of Sierra Leone [Une histoire de la Sierra Leone].
* I. Geiss, The Pan-African Movement [Le mouvement pan-africain] (London : Methuen, 1974).
* L.C. Gwan, Great Nigerians [Des Grands Nigériens].
* E. Kay (éd.), Dictionary of African Biography [Dictionnaire de Biographies Africaines](London: Melrose Press, 1971-1972).
* R. K. Rasmussen, Historical Dictionary of Rhodesia Zimbabwe [Dictionnaire de l'histoire de la Rhodésie Zimbabwe], (London: Scarecrow Press, 1979).
* E. Rosenthal, Encyclopedia of South Africa [Encyclopédie de l'Afrique du Sud], 7ème éd., (Cape Town: Juta, 1978).
* S. Ramgoolam, Seychelles Government Annual Reports [Comptes-rendus annuels du gouvernement des Seychelles].
* S. Taylor (éd.), The New Africans [Les nouveaux africains] (London: Paul Hamlyn, 1967).
* V. Thompson and R. Adolf, Historical Dictionary of Congo [Dictionnaire de l'histoire du Congo] (London: Scarecrow Press, 1996).
* Times Newspapers Ltd; necrologies du Times (Volume 1, 1961-1970; vol. 2, 1971-1975).
* P.J. Vatikiotis, The History of Egypt [Histoire de l'Egypte], 3ème éd., (London: Weidenfeld and Nicolson, 1985).
* H. Zell and H. Silver (éds.), A Reader's Guide to African Literature [La littérature Africaine - Guide du lecteur] (London : Heinemann, 1972).
* H. Zell, C.H. Bundy and V. Coulon (éds.), A New Reader's Guide to African Literature [La littérature africaine - Un nouveau guide du lecteur], éd. Rév. (London: Heinemann, 1983).

ARTICLES DE JOURNAUX ACADÉMIQUES

* Journal of the Historical Society of Nigeria [Journal de la société de l'histoire du Nigéria](Ibadan : Ibadan University Press) : Vol. V Num. 2 et 3, 1970, (Adeleye, R.A.).
* Journal of the Historical Society of Nigeria [Journal de la société de l'histoire du Nigéria] (Ibadan : Ibadan University Press) : Vol. VI Num.. 204, 1969, (Ekejiuba, F.).
* Journal of the Historical Society of Nigeria [Journal de la société de l'histoire du Nigéria], "Un croquis biographique," (Omu Okwei), (Ibadan : Ibadan University Press) : Vol. III No. 4, 1967.
* Journal of African History [Journal de l'histoire africaine], (London : Cambridge University Press) : Vol. V No. 3, 194 (Hopkins A.G.).

PÉRIODIQUES ET JOURNAUX CONSULTÉS

* Africa [L'Afrique](Tunis: Ministère des Affaires Culturelles et de l'Information, 1971 ff).
* Africa Diary [Journal africain] (Delhi: Africa Publications (India), 1961 ff).
* Africa research Bulletin (Africa research Ltd.), (Oxford: Blackwell, 1964 ff).
* Ambassador International (Vol. 211; 1985).
* Commonwealth Currents (1978).
* Guardian (London, s.n.).
* Independent (London, s.n.).
* The Times (London).
* West Africa (London: West Africa Publishing, 1917).






Accueil