Accueil


Oshitelu, Josiah Olunowo
1902 à 1962
L'Eglise du Seigneur (Aladura)
Nigéria

Josiah Olunowo Oshitelu était le fondateur de l'Eglise du Seigneur (Aladura) en 1930, une des branches majeures du mouvement religieux Aladura. Oshitelu, catéchiste et enseignant anglican, a été renvoyé en 1926 parce qu'il réclamait qu'il avait des visions, et que celles-ci arrivaient après de longues périodes de jeûne et de méditations.

Aladura, "ceux à qui la prière appartient," a commencé en 1918 comme un mouvement prophétique de guérison et a reçu sa plus grande poussée sous Joseph Babalola. Au cours de trois ans passés dans l'isolation et la discipline spirituelle, Oshitelu a reçu dans une vision un texte révélé avec des mots saints et des noms qui avaient un pouvoir miraculeux. Il a été aidé dans l'interprétation de ses rêves et de ses visions par un maître spirituel qui, par la suite, est devenu son apôtre en Afrique occidentale. Oshitelu a émergé en 1929 pour commencer un ministère indépendant de prédication et de guérison, dans la tradition Aladura. Il s'attaquait à l'idolatrie, à la médecine traditionnelle, et aux fétiches, et guérissait par la prière, le jeûne et l'eau bénite. Il était pour la polygamie, et avait sept femmes. En 1930, il a fondé son église. Elle s'est bientôt répandue dans toutes les régions du Nigéria, y compris le nord islamique, où son emploi des règles alimentaires et des formes de prières islamiques ont fait une percée et elle est devenue une présence chrétienne. L'Eglise du Seigneur incorporait aussi une série d'actes spirituels dramatiques: se rouler par terre, sauter, battre des mains, le tout accompagné de cris et d'exclamations charactéristiques.

Après 1947, L'Eglise du Seigneur a commencé à grandir avec succès au delà de sa base dans le Nigéria, pour pénétrer l'ensemble de l'Afrique de l'ouest. Elle a trouvé un soutien parmi des personnes prééminentes, y compris une des filles de PREMPEH I en Côte d'Or (le Ghana actuel). Plus tard, l'Aladura s'est répandu jusqu'en Angleterre et aux Etats-Unis. Aladura comprend maintenant quelques 500 sectes différents, alors il n'est pas surprenant que l'Eglise du Seigneur a donné naissance a plus de vingt-cinq groupes qui se sont séparés d'elle depuis qu'elle a été fondée.

Norbert C. Brockman


Cet article est reproduit, avec permission, de An African Biographical Dictionary [Un dictionnaire de biographies africaines], copyright (c) 1994, édité par Norbert C. Brockman, Santa Barbara, California. Tous droits réservés.




Accueil