Accueil


Didier-Marie
De 1829 à 1893
Catholique
Sénégal

Didier-Marie (Isidore Volny, en religion: F. Didier-Marie) est né au François (la Martinique), le 5 octobre 1829. Il est entré au noviciat des frères de l'Instruction chrétienne, à Ploërmel, en septembre 1849. Deux ans plus tard, il fut envoyé au Sénégal. Il ne devait quitter ce pays que deux fois: en 1870, pour un voyage à la Martinique, et en 1883, pour un congé de maladie en France. Il débuta à l'école de Gorée, comme adjoint de F. Liguori-Marie, autre Antillais, mais de la Guadeloupe. Lors de l'épidémie de fièvre jaune de 1867, à Saint-Louis, il fut l'un des trois survivants des onze frères qui constituaient alors le personnel de l'école. Sous-directeur principal de 1869 à 1876, il fut directeur principal des frères du Sénégal, à l'est de Saint-Louis. Ils y firent construire une maison; ils y plantèrent des arbres et ils y entreprirent des cultures maraîchères. Le F. Didier-Marie ne dédaignait pas de sarcler lui-même les plates-bandes. Ses confrères estimèrent qu'il était mort à la tâche au moment où le jardin était devenu un lieu de promenade pour les Saint-Louisiens et où ses produits affluaient sur le marché de la ville. Le F. Didier-Marie s'était montré très dévoué aux côtés des médecins de la marine au cours des épidémies de choléra de 1868 et 1869 et de fièvre jaune de 1867, 1878 et 1881. Il eut des obsèques solennelles aux frais de l'administration locale et de la ville de Saint-Louis. Un collège Didier-Marie a été ouvert à Saint-Louis en octobre 1967, perpétuant la mémoire de celui qui fut une personnalité du vieux Sénégal.

Denise Bouche


Sources:

Archives:

Archives des Frères de l'Instruction chrétienne, à Rome.
Archives de la République du Sénégal, à Dakar (ancien fonds du gouvernement général et ancien fonds de la colonie du Sénégal, dit "fonds de Saint-Louis").

Sources imprimées:

Chronique des Frères de l'Instruction chrétienne de Ploërmel, revue trimestrielle, à partir de 1875. Ménologue des Frères de l'Instruction chrétienne de Ploërmel, La Prairie (Canada), Imprimerie du Sacré-Cœur, 1947, 4 vol. Index.

Ouvrages:

Denise Bouche, L'Enseignement dans les territoires français de l'Afrique occidentale de 1817 à 1920, université de Lille-III et Paris, librairie Champion, 1975, 2 vol., 947 p. Index. Francisque Sarcey, Chronique, Annales politiques et littéraires, mai 1893. F. Jean Audrain, Collège Didier-Marie, un nouveau bâtiment, Chronique des frères de l'Instruction chrétienne, no 328, octobre 1986, p. 383-384.

Note: Denise Bouche est professeur d'histoire contemporaine à l'université de Nancy-II.



Cet article, réimprîmé ici avec permission, est tiré d'Hommes et Destins: Dictionnaire biographique d'Outre-Mer, tome 9, publié en 1977 par l'Académie des Sciences d'Outre-Mer (15, rue la Pérouse, 75116 Paris, France). Tous droits réservés.




Accueil