Accueil


Andersen, Oscar
1931 à 1996
Eglise du Nazaréen
Afrique du Sud

Oscar H. Andersen est né à Wynberg, près de Cape Town. A l'âge de dix ans, dans une école du dimanche méthodiste, il a donné son coeur à Jésus. Il n'a pas fini son éducation secondaire, mais a travaillé comme messager à la poste générale de Cape Town, et ensuite comme employé de bureau chez un agent maritime. Sa mère est morte quand il avait seize ans, et il a fallu qu'il s'occupe de la famille.

En 1949, il a vraiment trouvé le Christ lors d'une réunion dans un camp interconfessionnel. Selon lui, "Un changement merveilleux s'est passé dans ma vie, et mes amis et ma famille l'ont remarqué." Un mois plus tard, Oscar a été complètement sanctifié grâce au ministère de la Africa Evangelistic Band (Groupe évangélique de l'Afrique). Il s'est inscrit au collège biblique de la AEB, et a servi pendant cinq ans comme prédicateur itinérant, mais en 1962, il a ressenti l'appel au ministère pastoral.

En 1962, une jeune fille l'a invité à l'église du Nazaréen et Oscar Andersen est devenu membre de l'église à Rustenburg (région du nord-ouest). Pendant qu'il était à l'école biblique, il a épousé Mademoiselle Marie Fourie (1941 -) et ils ont commencé à travailler à Plumstead (Cape Town) en 1969. Comme l'église était mal connue dans la région, il était difficile d'amener les gens au Seigneur.

Un jour, Oscar a rencontré un ancien ami dans la rue, et il lui a donné sa carte de visite. Cet homme, frustré et déçu par les autres confessions, cherchait une église. Suite à ce contact, neuf personnes sont devenus membres de l'église de Plumstead, qui par la suite est devenue l'église du Nazaréen de Capetown.

Mademoiselle Meryl Pattrick et la soeur d'Oscar, Joan, sont devenues membres, et sont devenues missionnaires nazaréennes plus tard. Oscar a été ordonné et a travaillé comme pasteur à Malvern East (Johannesburg), à Windhoek (Namibie), et à Kimberley (Cap du Nord). Il a aidé à fonder l'église du Nazaréen en Namibie et a aidé à commencer une nouvelle église prometteuse à Walvis Bay [1].

En 1962, ils ont été pasteurs à Carletonville (région du nord-ouest) à une époque où il y avait de graves effondrements et de gouffres dans la région. Beaucoup de maisons dans la ville ont été évacuées et un certain nombre ont été démolies. La rue de l'église et du presbytère a été atteinte et la maison en face de l'église a été démolie. Parfois, les gens mourraient quand leurs maisons disparaîssaient dans les gouffres, sans avertissement préalable. Bien entendu, il y a eu beaucoup d'anxiété dans la communauté--une anxiété partagée par le pasteur et sa famille.

Les Andersen ont beaucoup prié, et Dieu leur a donné la promesse d'Esaïe 32:18-19 (version Segond) "Mon peuple demeurera dans un séjour de paix, dans des habitations sûres, dans des retraites tranquilles. Mais la forêt sera précipitée sous la grêle, et la ville abaissée au plus bas." Leur Bible Afrikaans dit, "...Maar dit sal hael as die bos inmekaarstort en die stad wegsak in die laagte."(...et il y aura de la grêle quand la forêt s'écroule sur elle-même et la ville s'enfonce dans les profondeurs.) La ville adjacente de Bank a été complètement abandonnée, mais ils sont restés à leur poste, et l'église, ainsi que le presbytère, n'ont pas été atteints. [2]

Après avoir souffert de mauvaise santé en 1989, Oscar Andersen a été obligé d'arrêter son ministère. Il a regagné sa santé, et en 1995, le rév. Oscar et Mm. Marie Andersen étaient pasteurs dans l'église de Duncanville, à Vereeniging, dans la région de Gauteng. Après la mort d'Oscar, Marie a trouvé du travail dans un magasin de meubles d'occasion, sur la côte sud de Natal, et a pu exercer son ministère là-bas. Elle a écrit, "La vie et l'influence d'Oscar ont été très fortifiantes pour ma vie spirituelle, et je n'ai qu'un désir: de marcher près de mon maître pour que je puisse le revoir un jour." [3]

La soeur d'Oscar, Joan Elizabeth Andersen, est devenue infirmière missionnaire nazaréenne, et a servi au Swaziland pendant de nombreuses années, et ensuite à Thabeng, dans le nord-est du Transvaal (province du nord) jusqu'à sa retraite.

Paul S. Dayhoff



Notes:

1. Oscar Andersen, "God grows a Pastor," [Dieu fait grandir un pasteur] World Mission, (Kansas City, MO: Nazarene Publishing House, December 1982), 15. Oscar Andersen, lettres, le 5 mai 1992 et le 21 août, 1995.
2. J. MacLachlan, 1974, The First 25 Years: A Brief History of the South African District of the Church of the Nazarene. [Les 25 premières années: une histoire abrégée de l'église du Nazaréen dans le district de l'Afrique du Sud.] (Florida, Transvaal, South Africa: Nazarene Publishing House, 1974), 22.
3. Marie Andersen, lettre, le 20 avril, 1997.


Cet article est reproduit, avec permission, de Living Stones in Africa: Pioneers of the Church of the Nazarene [Pierres vivantes en Afrique: les pionniers de l'église du Nazaréen], édition révisée, copyright (c) 1999, par Paul S. Dayhoff. Tous droits réservés.




Oscar Andersen
Accueil