Accueil


Botha, Christopher
1916 à 1986
Eglise du Nazaréen
Afrique du Sud

Christopher Daniel Botha et Etha se sont mariés en 1938 et ils ont eu sept enfants. Christopher a été obligé de quitter l'école de médecine à l'université de Cape Town dans sa quatrième année d'études, à cause de circonstances indépendantes de sa volonté. C'est dans sa déception qu'il a trouvé le Seigneur dans une église à Pâques en 1945, et Etha s'est aussi convertie plus tard dans l'année. Leurs vies ont été changées, et Christopher a senti l'appel au service chrétien. Il s'est inscrit à l'Institut biblique Andrew Murray (à Bloemfontein, dans l'Etat libre d'Orange) et a reçu son diplôme du même institut. Etha aussi à été formée au Murray Bible Institute. Après cela, Christopher est devenu fonctionnaire pendant un certain temps.

Botha a trouvé de la littérature de l'église du Nazaréen, y compris des copies du Herald of Holiness. Sa réaction était la suivante, "Voilà mon église. Ils prêchent la sainteté dont j'ai déjà eu l'expérience." Ils ont habité à Parys dans l'Etat libre d'Orange, et lors d'une campagne missionnaire en 1949, il a eu un contact avec l'église, et il est devenu membre. Il a obtenu le permis de prédicateur dans le District de Rocky Mountain, et a été ordonné en 1952 par le dr. Hardy Powers.

En 1950, les Botha ont été envoyés à Vanderbijlpark, une ville industrielle de manufacture d'acier, près de Vereeniging, pour y fonder une église. Ils sont arrivés au mois de mars et ont trouvé une maison très sale. Ils ne connaissaient personne dans cette ville, sauf un pasteur qui avait perdu sa foi et qui avait quitté le saint ministère. Ils ont immédiatement fait de la publicité et ont commencé des cultes chez eux. Pendant un mois, personne n'est venu, et Christopher faisait le culte seulement pour Etha et les enfants.

Un dimanche matin, un homme a frappé à la porte pour demander si c'était bien l'église du Nazaréen. Le pasteur Botha lui a dit que c'était bien le cas, mais l'homme a répondu, "Nee, hier is dan niemand" (Non, mais il n'y a personne ici.) Le pasteur a persuadé M. Blackie Swart de rentrer, et ce matin-là, il a donné son coeur au Seigneur. Le rév. Botha disait toujours par la suite que c'était la seule fois où son assemblée entière s'est repentie. Monsieur Blackie Swart et Mme. Marie Swart ont été les premiers à être baptisés.

Bientôt, d'autres sont venus, et la maison étant trop petite pour l'assemblée, ils ont occupé le garage, et ensuite une tente dressée dans le jardin. L'église a été organisée le 9 avril 1950. Christopher et Etha ont travaillé dur et ont beaucoup sacrifié, et le Seigneur a béni leur ministère. Ils ont vu de nombreuses conversions remarquables.

Anna Lombard a vu leur publicité et elle est venue avec un groupe d'enfants. C'était le début de leur école du dimanche. Sophie Drinkwater se souvient du jour où, à l'âge de huit ans, elle était en train de nettoyer le plancher, quand le rév. Botha est arrivé chez eux pour l'inviter à aller à l'école du dimanche. Ria van Staden se souvient du jour où, un dimanche matin, en chemin pour l'église, elle est passée devant le numéro 7 à Huxley Street. Elle a entendu les chansons vives et gaies qui venaient du garage, alors elle est rentrée, et c'est ainsi qu'elle est devenue Nazaréenne, à l'âge de sept ans. Sa soeur Jacoba, âgée de douze ans, l'a accompagnée par la suite, et elle est devenue la première secrétaire du groupe de jeunes. Leur frère Koos van Staden est devenu le premier membre de la nouvelle église.

Une dame hollandaise jouait de l'orgue à pédales, mais comme elle ne lisait pas la musique, elle venait le samedi, et Etha Botha chantait les cantiques pour que la dame puisse les jouer d'oreille.

Le 20 août, M. Louis et Mme. Malie Kriel sont devenus membres, et il est devenu le deuxième pasteur de cette assemblée par la suite.

Ils ont tenu une campagne d'évangélisation qui a duré un mois, dans une tente. Le plus grand nombre de personnes à venir à une réunion, c'était quinze, et il n'y a pas eu de convertis. Néanmoins, une famille qui passait a demandé s'ils priaient pour les malades. Par la suite, cette famille est entrée dans l'église.

L'assemblée a continué à grandir, et le Seigneur les a bénis. Une offrande a été prise aux Etats-Unis, à Kansas City, pour les aider à construire un nouveau bâtiment. Pendant la construction du bâtiment, Fanie Smith est tombée entre les chevrons, par accident. M. Fanie et Mme. Lilie Smith sont devenus membres en 1952. La nouvelle église à été consacrée en octobre 1950 par Mme. Charles H. Strickland, et l'année suivante, les Botha ont pu s'installer dans un nouveau presbytère. C'est là, tragiquement, qu'ils ont perdu leur fille de dix mois, Evangéline.

Ils ont fait beaucoup de porte-à-porte et ont exercé leur ministère pendant douze ans à Vanderbijlpark. C'était l'assemblée avec la croissance la plus rapide dans le district, et dans les années 1980, c'était toujours la plus grande assemblée de Nazaréens Afrikaans en Afrique du Sud. Après cela, ils ont été appelés à Ventersdorp pendant deux ans, et ensuite à Prétoria, en 1969.

Botha était membre de la faculté du collège biblique nazaréen à Potchefstroom dès son commencement en 1954. Il a servi de manière proéminente dans l'organisation du district et a fait un travail de traduction très apprécié, traduisant de la littérature en Afrikaans pour le collège biblique et pour l'église.

Chris Botha a beaucoup prié et a vécu une vie de sainteté, même si cela le rendait parfois impopulaire. Il travaillait dur et dormait peu.

Les Botha ont pris leur retraite en 1986 et se sont installés à Parys, où le rév. Botha est mort. [1]

Mme. Etha Botha [1917 - ] raconte comment ils ont vécu un grand manque de fonds, au point où elle n'avait rien à contribuer à l'offrande de Pâques. C'est à ce moment-là qu'une lettre est arrivée de la part d'une amie dans l'Etat Libre, expliquant que le Seigneur lui avait mis à coeur de lui envoyer dix livres qu'elle pourrait utiliser comme bon lui semblait. Etha Botha les a donnés à l'offrande de Pâques.

Quand leur enfant est morte, ils ont été très triste, et c'était une grande lutte pour Etha. Un jour, alors qu'elle se promenait dans le quartier, elle a croisé un enfant qui n'etait pas normal, un enfant qui avait une expression complètement vide. Le Seigneur lui a demandé si elle aurait voulu qu'Evangeline soit comme ça. C'est à ce moment-là qu'elle a accepté sa perte et qu'elle a remercié le Seigneur. Elle n'aurait pas voulu avoir un enfant comme cela.

La fille des Botha, Elsabie (1940-) a épousé le rév. Jerry Jennings. Il était directeur du district de 1982 jusqu'en 1994, quand tous les districts de la région de Gauteng ont été réunis.

Mme. Etha Botha habite à Vereeniging et elle est toujours active dans le travail du Seigneur au sein de l'assemblée de Duncanville (1999).

Paul S. Dayhoff



Notes:

1. J. S. Bothma, dissertation trimestrielle au centre auxiliaire du collège de Vanderbijlpark, 1991.
2. Mme. Etha Botha, lettre de juillet 1998, et brochure commémorative, "Kerk van did Nazarener Nangerbijlpark, 1950-1980."


Cet article est reproduit, avec permission, de Living Stones in Africa: Pioneers of the Church of the Nazarene [Pierres vivantes en Afrique: les pionniers de l'église du Nazaréen], édition révisée, copyright (c) 1999, par Paul S. Dayhoff. Tous droits réservés.




Christopher Botha
Accueil