Accueil


Lawiri, Ezra Baya
Env. 1917 jusqu'à 1991
Anglican (Église Épiscopalienne du Soudan)
Le Soudan

Ezra Baya Lawiri est né vers 1917 au village de Lanyi. Son père s'appelait Lawiri.

A partir de 1927, il était élève dans l'école du village de Lanyi pendant trois ans. En 1930 il a continué comme élève dans une école de la CMS qui s'appelait Lui Elementary Vernacular School, ou il a fini le programme en 1932. Toujours en 1932, à l'âge de quinze ans, il a été nommé instituteur d'école élémentaire. Il a suivi un programme de formation pour enseignants en 1937.

En 1934, alors qu'il travaillait comme instituteur, Baya Lawiri est devenu chrétien et a reçu le nom de baptême " Ezra. " Après avoir travaillé comme instituteur pendant quatre ans, il a été assigné en 1936 à l'école du village de Kedi'ba, toujours comme instituteur. C'est là qu'il a rencontré Hana, sa future épouse, et ils se sont mariés dans la même année. Ezra et Hana ont eu six enfants: deux garçons et quatre filles. Par la suite ils ont eu vingt-quatre petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants. En 1937 Ezra a été assigné à l'école élémentaire de Mideh comme directeur, poste qu'il a tenu jusqu'en 1944.

En 1945 Ezra Lawiri a suivi un cours sur l'évangélisation à la Faculté Théologique de Yei (qui a été transférée par la suite à Mundri, devenant Bishop Gwynne College en 1948). En 1948, il a entamé des études théologiques à Bishop Gwynne College, à Mundri, et il a obtenu le diplôme en théologie en 1949. Toujours dans la même année, il a été ordonné diacre, et l'année suivante il est ordonné prêtre. Il a été nommé pasteur dans la paroisse de Mundri, où il a travaillé pendant quatre ans. Il a été transféré à la paroisse de Lui en 1954, où il a travaillé pendant un an comme pasteur responsable de la paroisse. En 1959 il est allé en Angleterre pour suivre un programme d'études à la Faculté Théologique de Londres, et il a obtenu le diplôme en théologie en 1960. Après cela il est devenu principal adjoint de Bishop Gwynne College, et en 1963 il est devenu le premier principal indigène du collège, poste qu'il a tenu jusqu'en 1965.

En 1965 la guerre civile - la guerre "Anya Nya" (1955-1972) - s'est intensifiée et a atteint Mundri. Lawiri a été obligé de s'échapper avec les étudiants et le personnel - y compris l'archidiacre Elinana Ja'bi Ngalamu, qui faisait route de Rumbek à Juba - et de prendre l'exil en Ouganda. Lawiri a continué l'enseignement des étudiants de Bishop Gwynne College dans des bâtiments pourvus par l'église de l'Ouganda jusqu'à ce que les étudiants finissent le programme d'études en 1967.

Lawiri a commencé à traduire la Bible en Moru alors qu'il était toujours exilé en Ouganda. Il travaillait dans l'école secondaire Nabu Mali qui était à Mbale, en Ouganda. Il a continué cette œuvre jusqu'à la fin de la guerre, quand l'accord d'Addis Ababa a été signé en 1972. En 1973 il est rentré au Soudan et a continué la traduction à Mundri. Il a aussi mis à jour et révisé le livre de prières Moru ainsi que le recueil de chants.

Les jeunes Moru avaient beaucoup d'estime et de respect pour Lawiri et sa vie exemplaire. Monsieur Scopas Magyar a écrit un récit pittoresque et glorieux de son ami Ezra Lawiri intitulé "Le canon Ezra, mon meilleur ami." Dans ce livret, il écrit ceci: "Le canon Ezra était un homme assez remarquable: érudit, enseignant, prêtre, traducteur, écrivain, agriculteur, bibliothécaire… Ce que j'admirais chez lui, entre autre, c'était son honnêteté vis-à-vis de Dieu et sa conduite diplomatique avec les gens. Il était aussi conseiller et conciliateur, au service de tous, qu'ils soient jeunes ou âgés." La caractérisation de Scopas, c'était que Lawiri était "le meilleur baby-sitter."

La guerre civile a recommencé en 1983. En 1987 la SPLA, ou ALPS (Armée de Libération du Peuple Soudanais) a enlevé trois membres expatriés du personnel de Bishop Gwynne College ainsi qu'une infirmière d'ACROSS (Association de l'Organisation du Soutien Chrétien du Sud du Soudan): le révérend Marc Nikkel, Stephen Anderson, Katie Taylor, et l'infirmière Heather Sinclair (qui épousa par la suite David Sharland, de l'ACROSS). On les a fait traverser le Soudan méridional à pied, jusqu'à la frontière du Kenya, où on les a relâchés et permis de traverser la frontière sans aucun mal.

L'année suivante, en 1988, la situation s'est dégradée. Le canon de Bishop Gwynne College, Benaiah Duku Poggo, a décidé qu'il fallait aller s'installer à Juba. Il fallait que tous déménagent: le personnel du collège ainsi que le personnel de l'ACROSS. Cependant, Lawiri a décidé de rester à Mundri. Quand on lui a demandé d'aller à Juba, il a dit: "La mort est partout. Même si je vais à Juba, je vais tout de même mourir quand mon heure viendra." Il a même refusé de prendre l'exil au Kenya pour pouvoir y continuer son œuvre de traduction.

La guerre s'est intensifiée et la garnison du gouvernement de Khartoum à Mundri a décidé de quitter Mundri quand la ville de Meridi est tombée entre les mains de la SPLA. Le 20 mars, en 1991, l'armée du gouvernement a battu la retraite, allant de Mundri vers Juba, prenant avec elle environ 2.000 civils, y compris Ezra Lawiri et sa famille ainsi que l'archidiacre épiscopalien du diaconat de Mundri Lui, le vénérable canon Bullen Dolli et sa famille. Deux jours plus tard la SPLA a occupé Mundri et a poursuivi l'armée qui battait la retraite vers Juba. L'armée du gouvernement a mis cinq jours pour faire 116 kilomètres. La SPLA les a rattrapés à Rokon, à quelque 80 kilomètres de Juba, où une bataille violente a commencé.

Le 29 mars 1991, le Vendredi saint, Ezra Lawiri a été mortellement blessé par un obus. Il a été enseveli à Rokon le jour suivant, le 30 mars. La lutte a continué et la fille d'Ezra, Cécile Baya, a aussi été tuée. Cependant, sa femme et le reste de sa famille, ainsi que l'archidiacre Bullen Dolli (devenu évêque en 2009) et d'autres civils, ont survécu et ont éventuellement atteint Juba.

Oliver M. Duku


Sources:

Scopas Magyar, "Canon Ezra: My Best Friend in Sudan" [Canon Ezra: mon meilleur ami au Soudan] (ADH Printing, 1994), 2 Boyne Rise, Kings Worthy, Winchester SO23 7RE, Angleterre.
Communication personnelle de la part du révérend Isaac Magyanwa, ancien élève du Collège Théologique Bishop Allison (Diocèse ECS de Mundri, P.O. Box 113, Arua, Ouganda. Tél. 0774924097).



Ce récit, écrit en 2009, a été recherché et rédigé par le principal, et coordinateur de liaison du DIBICA, du Collège Théologique Bishop Allison, le révérend canon Dr. Oliver Meru Duku (P.O. Box 1076, Arua, Ouganda). Le Collège Théologique Bishop Allison est une institution affiliée du DIBICA.




Ezra Lawiri

Agrandir

La cathédrale de Salisbury

La statue ci-dessus est située sur la façade ouest de la cathédrale de Salisbury (Royaume Uni). La flèche indique l’emplacement de la statue.
Agrandir
Accueil