Ruud, Jörgen

1901-1968
Luthérien (Société Missionnaire Norvégienne)
Madagascar

Jörgen Ruud est davantage connu comme anthropologue que comme missionnaire, à cause de son livre “Taboo” qui est un document de première importance pour les malgachisants.

Ruud était né à Trögstad (Norvège) le 27 décembre 1901. Il fit de longues études (de 1926 à 1933) au Séminaire des Missions luthériennes norvégiennes (NMS) de Stavanger et fut consacré pasteur en 1933. Il alla étudier le français à Paris car il avait été désigné pour Madagascar où il arriva en 1934. Placé comme missionnaire à Ambohimanga du Sud (1935-1941), à Antanifotsy (1941-1945), il passa donc dix ans de suite à parcourir les hameaux et les villages perchés des petites vallées tanala. Il alla ensuite à Masinandraina (Vakinankaratra), d’où il rayonna assez loin, de 1948 à 1954.

Il avait épousé Hjördis Gunvor Bjertness qui était la petite-fille de Lars Vig, connu pour ses études sur la religion traditionnelle des Malgaches, aussi trouva-t-il normal de suivre l’exemple du grand-père de sa femme. Il profita d’un long congé (1946-1948) pour aller passer un diplôme d’anthropologie à Cambridge.

Aimable et simple, ayant gagné l’amitié des devins, des chamanes et guérisseurs tanala, betsimisaraka ou masikoro, ceux-ci révélèrent volontiers leurs croyances et leurs façons de faire qu’il nota scrupuleusement. Ayant rédigé et synthétisé toutes ses observations, il en fit une thèse qui lui valut le titre de docteur en philosophie de l’Université d’Oslo en 1960. Cet ouvrage, “Taboo” est rédigé en anglais. Ruud, depuis 1953 était membre correspondant de l’Académie Malgache.

Rentré en Norvège en 1954, il mourut à Oslo le 15 décembre 1968.

O. Chr. Dahl, L. Molet


Bibliographie

Gudor og fedre [Dieux et ancêtres]. Oslo, 1947.

“Panthéon et religion chez les Tanala.” Bulletin Académie malgache, 1953.

“Etude grammaticale du dialecte betsimisaraka.” Bull. Académie malgache, 1956.

Taboo. A study of malagasy customs and beliefs. [Étude des croyances et des moeurs Malgaches] (Thèse), Oslo, 1960.


Cet article, réimprîmé ici avec permission, est tiré d’Hommes et Destins: Dictionnaire biographique d’Outre-Mer, tome 3, publié en 1977 par l’Académie des Sciences d’Outre-Mer (15, rue la Pérouse, 75116 Paris, France). Tous droits réservés.