Womeraka, Victor Mukasa

1882-1979
Église Catholique
Ouganda

Victoro Mukasa Womeraka était un des deux premiers prêtres catholiques indigènes africains en temps moderne. Plusieurs prêtres catholiques avaient été ordonnés dans le royaume chrétien du Kongo au seizième siècle, mais cette prêtrise n’a pas subsisté. Il a fallu que l’église africaine attende jusqu’au 29 juin, 1913 pour que Victoro Mukasa Womeraka et Bazilio Lumu soient ordonnés par l’évêque Henri Streicher, vicaire apostolique du nord de Nyanza, Ouganda. Lumu avait sept ans de plus que Womeraka. Il était invalide pendant toute sa vie, et il est mort avant Womeraka, en 1943.

Womeraka est né le 5 mai, 1882, à Bubwe-Bugajju dans la paroisse catholique de Matale, au diocèse de Masaka. Son père s’appelait Petro Lugi et sa mère, Anne Ndisala. Il appartenait au clan Ganda des singes (nkima). Sa mère est morte quand il avait quatre ans et il a été élevé au sein de la famille de son oncle, Cyril Mbuga de Kyato, de la paroisse de Kalungu. Il est devenu catéchiste à Villa Maria en 1893 et a été baptisé l’année suivante. Après son baptême, il est resté à Villa Maria au service du prêtre de la paroisse, le rév. Henri Streicher, s’occupant de la chapelle du village à Kyawangabi, et servant de gardien de troupeau des chèvres qui appartenaient à la paroisse.

En 1897, il a accompagné Streicher à Bukumbi, sur la rive sud du lac Victoria (qui est maintenant en Tanzanie) et a été témoin de la consécration épiscopalienne de Streicher par l’évêque John Joseph Hirth, le 15 août. Frappé par l’homélie du nouvel évêque sur l’importance de la formation d’un clergé indigène, Womeraka s’est inscrit au séminaire junior de Kisubi en septembre de la même année. Il a fait seize ans de formation rigoureuse dans les séminaires de Kisubi, Bikira, Bukalasa et Katigondo, prenant tous les cours de philosophie et de théologie en latin, les cours traditionnels pour tout candidat à la prêtrise catholique, sans égard pour leur nationalité. Womeraka et Lumu ont fait deux ans de noviciat de 1908 à 1910 à Nandere et à Villa Maria. En 1911, à la veille de Noël, ils ont été ordonnés sous-diacres, et à la Noël suivant, diacres.

Leur ordination à la prêtrise en 1913 à Villa Maria a attiré la plus grande foule qu’on avait jamais vue dans l’histoire du royaume Ganda (la foule a été estimée à quinze mille personnes). Beaucoup de chrétiens, y compris les missionnaires blancs, étaient sceptiques vis-à-vis du succès d’un prêtre catholique africain et pensaient que le travail du séminaire majeur était une perte de temps. La foule a été stupéfaite de voir que l’évêque et les missionnaires s’agenouillaient lors de la bénédiction des nouveaux prêtres. L’historienne de l’église anglicane, Louise Pirouet, a écrit : “Cette ordination était d’une importance énorme pour l’église catholique en Ouganda et ailleurs en Afrique.” A partir de là, le succès du séminaire majeur et l’avenir de l’église catholique en Ouganda étaient absolument assurés.

Womeraka a fait partie de la faculté enseignante du séminaire junior et a enseigné dans de nombreuses paroisses du diocèse de Masaka. Il a célébré son jubilé d’argent en 1938, son jubilé d’or en 1963, et son jubilé diamant en 1973. Il a aussi joué un rôle positif vis-à-vis des tensions qui existaient entre missionnaires et prêtres diocésains avant la création du diocèse autonome de Masaka. Womeraka a reçu certains honneurs pontificaux : il a été fait prélat domestique, soit “Monseigneur,” ainsi que protonotaire apostolique, qui donne le privilège de porter l’enseigne d’un évêque. C’était vêtu ainsi qu’il a assisté à la dédicace du tombeau mémorial des martyrs de l’Ouganda à Namugongo par le cardinal Sergio Pignedoli, le 3 juin, 1975, et a reçu les acclamations de l’énorme foule d’adorateurs qui s’était assemblée à cette occasion. Il est mort quatre ans plus tard, en 1979, à l’âge de 97 ans.

Aylward Shorter M. Afr.


Bibliographie

John Mary Waliggo, A History of African Priests [Une histoire des prêtres africains] (Nairobi: Matianum Press Consultants, 1988).

Louise Pirouet, A Dictionary of Christianity in Uganda [Un Dictionnaire du christianisme en Ouganda] (Kampala: Makerere University, 1971).

Paul Kalanda, Sixty Years in the Priesthood: Mgr. Victor Mukasa [Soixante ans dans la prêtrise: msgr. Victor Mukasa] (Kisubi: Marianum Press, 1973).


Cet article, soumis en 2003, a été recherché et rédigé par le dr. Aylward Shorter M. Afr., directeur émérite de Tangaza College Nairobi, université catholique de l’Afrique de l’Est.